Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Dans < La question du centre > de Stéphanie Chaillou, j'ai remarqué la répétition de "devant les cimetières il y'a rarement des marchands de .." - frites (p.10) - tabac (p.45) - glaces (p.56)

Au début de la pièce, lorsque Claire joue le rôle de Madame et Solange celui de Claire, il y a un jeu de théâtre dans le théâtre, renforcé par un jeu de miroirs. En effet, Claire, trop maquillée, se regarde dans un miroir derrière lequel se trouve Solange....

L'homme prend comme ça en vieillissant une odeur sucrée et douceâtre tandis que la femme prend comme ci une odeur aigre et acidulée ce sont les 2 odeurs du 1er stade de la pourriture In fidel anthelme la collection de Madame Fredi (aout 2001) J'ai beaucoup...

Source " je fume contre tous les avis je fume sans trêve et sans répit je fume pour l'amour de la vie je fume à m'en rel'ver la nuit paquet plein de délices petits cylindres clairs parfum d'or et d'épices et volutes sorcières..." Source Le poème Je fume...

Poème (p83) When the wind is blowing in my mind I dear my read J'aime ce poème car il est rédigé en a n g l a i s . De plus, chaque mot du poème a son importance, en le lisant je trouve que l'auteur a donné au mot une puissance poétique, et des rimes...

Ô viens mon ciel de rose, ô ma corbeille blonde ! Visite dans sa nuit ton condamné à mort. Arrache-toi la chair, tue, escalade, mords Mais viens ! Pose ta joue contre ma tête ronde. Nous n'avions pas fini de nous parler d'amour. Nous n'avions pas fini...

La question du centre m'a beaucoup plu, par l'originalité de sa présentation et évidemment par son contenu. Les poèmes semblent parfois illogiques, mais en y reflechissant bien, on peut y trouver une signification qui n'est pas établie. Les onomatopées...

J'ai choisi de mettre en première de couverture l'image d'une rue de Comala, ville clef de la porte menant à la mémoire de Magnus. Cette épisode mettant en scène l'insolation du héros dans les alentours de la ville est un épisode relativement important...

Mary (May) Glanerstones "Elle a des cheveux noirs tressés en une natte épaisse et longue, et des jambes splendides [...] à la démarche de danseuse. [..] Mary Glanerstones vient de San Francisco. [..] Mary, qui se fait surnommer May , a environ trente...

Laissé M aintenant, Tu n'es plus souvent là Je comprends lentement Et j'acquiesce cela Tu te défends Tu nies le vrai Mon coeur se fend Tu m'as laissé Mais souviens toi ! De toute nos nuits Mais tu n'es plus là Car tu as grandi Je comprends que tu t'éloignes...

si Grandpère avait été là aujourd'hui j'aurais eu quelqu'un avec qui parler, à qui me confier mais je suis seul dans la vieille barque qui tangue emporté et dirigé par le courant des vents je n'ai su que recopier Lettera amorosa j'ai souvent songé à lui...

Le nougat - B.Fontaine Je me réveille avec entrain, Je branche la cafetière électrique, Je me rue dans la salle de bain Et je deviens paralytique. Sous la douche y a un éléphant qui me regarde tendrement, je balbutie en rougissant d'un air gaga probablement...

Là c'était une maison là c'était autre chose. Une colonne enfin un peu. Là l'herbe est grise elle sent pas bon. Il ya pas de vent. On dit attends là attends et moi je regarde en attendant. link

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>