Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Un soir, elle est seule, elle écoute le vent. Le bruit du vent seul, dans les branches du tordu, du saule. Elle frissonne. Les mots sont une peine et du temps. Le vent n’a pas le temps, la poussière rouge s'est effacée. Il souffle froid. C’est peut-être...

A deux reprises l'auteur parle du bulbe: (Page 8) => Quand l'homme m'a donné le bulbe énorme, je l'ai posé dans un angle de mon appartement. (Page 56) => Quand l'homme m'a rendu visite, le bulbe énorme était en fleur.

Le thème principal de ce recueil est celui de la mort . "[...] elle, trouvée morte." "Multitude de mains jonchées au sol, sang." "Tu ne peux pas me parler de ma mort sans être mort aussi." "La tête en sang." "[...] au travers de la ville nuit noire et...

<< < 10 11 12