Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

A près avoir remarqué qu'effectivement, le mot place était présent dans le livre à de nombreux endroits, je me suis rendue compte que les mot "fond", ou "fonds" y étaient aussi souvent. Peut être l'auteur cherche-t-elle à montrer l'inferiorité de son...

Un des thèmes présent tout au long de ce recueil est celui des souvenirs. Page 19 : " Je veux que tout reste comme avant " * Page 23 : " Il y a longtemps nous avons ri et souri d'avoir ri ensemble " * Page 28 : " Au creux d'une main vide, le regret d'un...

La passion - dans les yeux d'un homme devenu fou - ne se devinne que d'un regard- parfois je croyais surprendre ce qui, invisible à ses yeux - mais qui n'est qu'une réalité-

Les grands espaces, les blancs qu'Annie Ernaux laisse entre plusieurs lignes m'ont marqué. Ca crée un effet important, comme si elle réfléchissait à ce qu'elle venait de marquer ou à ce qu'elle va dire... On ressent vraiment l'émotion des mots, de son...

seul le monde est phénomenal est s' en contente quand "l' homme", lui, tente de sauter au-dessus de son ombre . link Pour moi cette image resume parfaitement la fulguration en effet Lucifer ici présent ;ancien ange, aura tenté de dépasser Dieu tout comme...

Dans le rôle du père de la narratrice, j'aurais choisi l'acteur Jacques Villeret, car il a, pour moi, le charisme d'un homme sincère mais qui ne montre pas facilement ses sentiments malgrès son grand coeur. De plus, j'appréciais beaucoup cet acteur....

* Oh l'étoile pourquoi tu brilles ? * Je fais un article deux en un parce que je n'ai pas envie que ça fasse répétition J'associerai cette fulguration à : Royalistick - Como uma estrela Qui, après traduction des paroles, répond à la fulguration. Et si...

Cette distance venue à l'adolescence entre lui et moi. Une distance de classe, mais particulière, qui n'a pas de nom. Comme de l'amour séparé. J'ai jugé intéressant ce passage car c'est à ce momet là, que la narratrice évoque l'affection particulière...

Le livre d'Annie Ernaux c'est : des cris d'enfants dans une vieille cour de récréation, des cartables en cuirs, comme on voit chez nos grands-parents, le sud de la France, le soleil après les cours, un vieux bar miteux mais très chaleureux unique dans...

Un manteau couleur de feuille Mordorée Avec un corps introuvable dedans A tourné au bout du couloir Une illusion irréfutable Passait à pas de velours Et c’était le soleil ---------------------------------------------------- L’aube éteint les cités Diversement...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>