Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Noan

Juste la fin de la pièce II, 4 par Noan

 

Scène II, 4

 

LOUIS. - Je vais vous annoncer quelque chose,

je dois vous le dire,

c'est important, je dois vraiment vous le dire,

vous serez sûrement affecté, ou peut-être bien même triste,

mais je n'espère quand même pas que vous serez trop triste,

non, je n'espère pas.

Bon allez,

je dois vous le dire,

mais c'est assez dur de l'annoncer,

mais je dois vous l'annoncer, calmement, avec justesse, avec justesse et courage,

le moment est arrivé,

mais les mots sont durs à prononcer,

je dois vous le dire,

c'est le moment,

après tant d'années, j'ai appris,

je suis malade,

la mort approche,

il ne me reste presque plus de jours à vivre,

la vie est courte et peut être cruelle à la fois, mais il faut savoir profiter,

c'est bon,

je vous l'ai dit,

la raison de ma venue.

Je ne veux pas que vous m'en vouliez, de ne pas vous l'avoir annoncé avant,

ma famille, mes proches, mes connaissances, ne m'en voulez pas,

c'était dur pour moi,

mais enfin,

je vous l'ai dit.

 

LA MÈRE. - Mon fils,

ne pleure pas,

je t'aime, nous t'aimons,

c'est dur, je ne me vois pas vivre en sachant ta mort, mon fils.

 

ANTOINE. - Suzanne, arrête de pleurer,

la mort arrivera pour chacun de nous,

Louis, je suis désolé pour toi,

mais je ne pourrai pas ne pas t'en vouloir,

même si tu es mon frère, je n'arriverai pas.

 

CATHERINE. - Antoine, arrête !

 

SUZANNE. - "Ta gueule, Antoine" *

tu es finalement vraiment quelqu'un de brutal.

 

ANTOINE. - Arrêtez de dire que je suis brutal.

 

LOUIS. - Ne vous prenez pas la tête,

ce n'est pas le moment de se prendre la tête,

je ne vous en veux pas et je ne vous en voudrai jamais,

ma famille.

 

 

*référence première partie, scène 7, ligne 23.

 

 

 

 

Juste la fin de la pièce II, 4 par Noan

J'ai choisi de montrer que Louis avait du mal à annoncer la nouvelle en répétant: "je dois vous le dire" et en allongeant les phrases de Louis avec de l'épanorthose. Cela montre que Louis souhaite l'annoncer, mais il ne sait pas de quelle manière et il a peur de la réaction de sa famille, s'ils lui en veulent ou pas.

La réaction de la mère prouve qu'elle aime son fils même s'il les a laissés. Sa réaction est digne d'une mère exemplaire.

Antoine a toujours ce comportement "révoltant" envers Louis, il a du mal à le pardonner.

Catherine a un côté un peu effacé, car il ne s'agit pas de sa famille proche ; mais, on sent qu'elle s'intéresse à Louis et ne veut pas le blesser.

Suzanne, elle, même si elle ne connaît pas bien son frère, Louis, est tout de même très touchée car il s'agit de son frère et Suzanne a un côté assez " à fleur de peau", elle est assez fragile.

Le fait qu'Antoine et Suzanne se fâchent entre eux montre qu'ils se connaissent bien et qu'ils ne sont forcement pas d'accord sur tout. Il s'agit d'une relation frère et sœur que ne possède pas Louis.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article