Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Simon

Montaigne par Simon - Barbares

 

Essais Montaigne - Chapitre XXXI. Des Cannibales suivi de Des coches.

Éditions Flammarion étonnant classiques. P-58/60. L-153/156

 

  J’ai décidé de choisir cette citation car, peu importe l’époque à laquelle nous la lisons, peu importe notre culture ou origine, cette citation résonne comme une leçon de vie pour quiconque lit ces quelques mots.

  Cette citation met en évidence les divergences du terme « normalité » suivant nos origines. Pour certains, un peuple barbare comme il est décrit par Montaigne dans les Essais (« Chacun appelle barbarie ce qui n’est pas dans ses coutumes ») signifie simplement que certaines civilisations sont ignorantes des coutumes d’une autre. Cependant, certaines personnes, d’autant plus au XVIème siècle, utilisent ce mot, et qualifient ces peuples inconnus à leurs yeux comme des sauvages sans foi ni loi, sans distinction de la morale et de l’immoral, du juste et de l’injuste. Cependant, le terme barbare comme employé par Montaigne signifie simplement qu’un individu ne partage pas les mêmes coutumes, les mêmes mœurs que la personne employant ce terme, et, dans ma vision des choses, une personne rabaissant aux termes « sauvage », « barbare » une société différente de la sienne est une personne fermée d’esprit, qui ne conçoit pas qu’une culture, qu'un monde différent du sien puisse exister.

  Cette mentalité est celle qu’avaient les Européens à l’époque des premières colonisations, de considérer inférieures les personnes différentes, aboutissant à un esclavagisme justifié par la non-connaissance qu'avaient les européens du monde. 

  Avec cette citation, Montaigne parvient à nous transmettre sa pensée, mais également à nous faire nous même réfléchir sur la question, encore plus dans le contexte de l'époque, et à mettre en lumière l'importance de la connaissance pour tous. Question que les philosophes des Lumières reprendront 2 siècles plus tard.

 

Image libre de droit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article