Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Loïc

Michel Eyquem de Montaigne, Des cannibales, p.69

Michel Eyquem de Montaigne, Des cannibales, p.69

Dès la première lecture, cette citation m'a fortement attiré, de par sa réalisation ainsi que de par son sens.

Premièrement, cette phrase est composée d'une litote, ce qui la met particulièrement en valeur. L'auteur nous dit que leurs combats ne finissaient jamais que par la mort et dans le sang, il en suggère donc tout l'inverse. Puis, il finit sa phrase en disant que les indigènes ignorent ce que sont la déroute et l'effroi.

De plus, je trouve cette phrase très culottée de la la part de l'auteur, car selon moi toutes les caractéristiques citées ici pour décrire les indigènes s'appliquent aussi à la majorité des européens et surtout aux colonisateurs. Avec les nombreuses guerres qui avaient déjà eu lieu à cette époque et qui, pour la plupart, se finissaient par la mort et dans le sang, on ne peut pas dire que les colonisateurs connaissaient réellement la déroute et l'effroi. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article