Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Noan

Gaudé par Noan - Frontière

Citation:

"Nous avons cru pouvoir passer sans sentir la moindre difficulté, mais il faut s'arracher la peau pour quitter son pays. Et qu'il n'y fils barbelés ni poste frontière n'y change rien. J'ai laissé mon frère derrière moi, comme une chaussure que l'on perd dans la course. Aucune frontière ne vous laisse passer sereinement. Elles blessent toutes." (page 91) (livre: Eldorado de Laurent Gaudé)

J'ai choisi cette citation car je la trouve à la fois touchante et vraie. Il n'y a pas de réel lien entre moi et cette citation, mais il y a quand même la relation fraternelle qui est évoquée et que je trouve très émotionnante. J'arrive à comprendre cette déchirure du fait qu'il doit quitter son frère car moi même en ayant un, je comprends à quel point cela peut être épouvantable.

"Elles blessent toutes" signifie que cela blesse moralement et/ou physiquement car il faudra toujours abandonner de nombreuses choses derrière nous. De plus les frontières sont souvent protégées violemment  justement contre les immigrés, donc cela pose d'autres questions sur notre société.

 

image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article