Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Marie

Gaudé par Marie - Corps aimé

       Cette citation du roman Eldorado de Gaudé se trouve à la ligne 32 de la page 28 du chapitre I. J’ai choisi cette phrase car je l’ai trouvée très émouvante, touchante, triste ! On comprend que ce souvenir a beaucoup touché la femme. L’adjectif horrible qui décrit le bruit nous renvoie à une image sombre. De plus, c’est d’un corps de nourrisson aimé dont on parle ici, qui a été jeté à l ‘eau, et qui était le dernier espoir de sa mère. La page ou se trouvait cette phrase était tout aussi prenante. Cependant c’est cette phrase finale qui m’a le plus pris au cœur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article