Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Cliquer ci-dessous pour écouter la citation

Gaudé par Helios - Silence

Du livre Eldorado de Laurent Gaudé, des éditions "J'AI LU", chapitre IV, page 83

J'ai choisi d'interpréter ce court passage car il a pour moi été très fort lors de ma lecture de l'ouvrage : quelques larmes, alors que je ne faisais que lire, imaginer, finirent même par glisser sur mes joues.

Dans un premier temps, je trouve cet extrait intéressant car il vient casser un rythme de lecture rapide et intense, qui était symbolisé par la réussite "irréelle" de Jamal et Soleiman de traverser la frontière pour arriver en Libye, et amène un rythme plutôt lent et profond dans la tristesse et le silence de la scène : "malade"; "immobilisés"; "interrompu"; "silence". En plus du champ lexical, cette idée va être appuyée par une succession de phrases courtes et simples : "Soleiman. Je suis malade. Les lézards se sont immobilisés sous les roches. Les oiseaux ont interrompu leur chant." et terminée par une phrase complexe qui va, dans un premier temps, reprendre le principe de parallélisme des précédentes propositions pour accentuer cet effet de silence : "Je suis resté bouche bée," et par la suite conclure l'extrait en synthétisant l'idée développée de calme : "dans le silence du monde".

Cette dernière phrase est encore plus intéressante car elle reprend le principe des autres propositions mais cette fois-ci, elles ne sont pas séparées par des points mais juxtaposées par une virgule, ce qui va opposer d'un côté la solitude de Soleiman due à son bouleversement et de l'autre le monde qui dans le calme va sembler s'arrêter et alors cette opposition devient une comparaison de la vie de Soleiman et du monde qui tourne.

C'est pour ces raisons que j'ai choisi cet extrait qui, à chaque lecture me touche.

image personnelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article