Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Olivier

Partage confiné - La Horde du Contrevent

La Horde du Contrevent est un roman d'Alain Damasio sorti en 2004, aux éditions La Volte. Il a gagné le Grand prix de l'imaginaire en 2006.

Alain Damasio


Résumé

La Horde du Contrevent est un groupe de 23 personnes formés depuis leur enfance afin de traverser un monde balayé par les vents, à contre-courant face à leurs différentes formes, car ils en ont neuf. Ils partent de l'Extrême-Aval pour essayer d'atteindre le légendaire Extrême-Amont, la source du vent. Trente-trois hordes l'ont tenté avant eux, sans y parvenir.

Chaque personnage de cette horde a son rôle. Certains sont éclaireurs, artisans, défenseurs, d'autres sont porteurs du matériel (les crocs) ou plus érudits. La horde a aussi un meneur, que l'on appelle un traceur.

***

Le roman a vraiment été un coup de cœur pour moi. Il est remarquablement bien écrit, et mêle extrêmement bien le fond et la forme. La forme, d'ailleurs, est originale et change des romans classiques. Premièrement, les pages sont numérotées en sens inverse, pour symboliser une boucle. Ensuite, l'histoire nous est racontée par tous les personnages, dont on connaît les pensées à tour de rôle. Ils sont tous représentés par un signe syntaxique différent pour les reconnaître. On a donc plusieurs points de vues différents et même plusieurs styles d'écritures dans le roman. Dernier point pour la forme : Damasio joue avec les ponctuations pour écrire le vent, et le rendu est... beau.

Pour le fond, le livre est assez difficile à classer. Fantasy ou science-fiction ? poésie ? Alain Damasio nous offre les trois, et les mêle avec fluidité. On a également des fonds philosophiques - peut-on atteindre l’inatteignable ? - et même une citation presque directe de Nietsche :

« comment l'esprit devient chameau, et le chameau, lion, et le lion enfant pour finir »

La Horde du Contrevent

« [...] comment l'esprit devient chameau, comment le chameau devient lion, et comment enfin le lion devient enfant. »

Nietsche

La Horde du Contrevent est donc pour moi un chef-d’œuvre de la littérature moderne, que je recommande vivement, tant sur le fond que sur la forme, bien qu'il puisse ne pas plaire à tout le monde. Je vous conseille de le lire avant de l'acheter ou de l'offrir car il est tout de même peu commun.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article