Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Matthieu LPN

Page de journal intime retrouvée dans l'application "Mémo" du smartphone de Julien Sorel...

Livre I, entre chapitre 8 et chapitre 9, p70-73, période chez monsieur et madame de Rénal. Julien est le précepteur des enfants. Il passe la soirée au frais sous un tilleul  avec Madame de Rénal et sa cousine Madame Derville. Le mari se trouve à proximité, tout près. Les scènes se déroulent dans l’obscurité.

Page du journal intime numérique de Julien Sorel

 

Je rentre à l’instant de ma soirée avec Madame de Rénal et sa cousine madame  Derville. Nous étions installés au frais sous un tilleul pour nous protéger des grandes chaleurs. Le vent était chaud. La discussion et la compagnie étaient très agréables.  Durant cette soirée en gesticulant, j’ai involontairement touché la main de  Madame de Rénal. Elle l’a aussitôt retirée. Cela m’a fortement déplu et vexé. Mon cœur s’est emballé. Ce n’était rien, qu’un simple effleurement. Pourquoi a-t-elle réagi ainsi ? Se croit-elle supérieure à moi ? Ce geste de retrait a gâché cette magnifique soirée. Je ne vais pas en rester là ! Dès demain, je me donne pour mission de m’emparer de la main de Louise avant les dix coups de l’horloge. C’est un devoir que je me donne. Je vais la conquérir comme Napoléon a conquis l’Europe. Ce combat,  je le gagnerai. Il ne faut surtout pas que je recule, que je laisse ma timidité prendre le dessus. Les cloches me guideront tout au long de cette soirée. Il faut impérativement que cette action soit faite avant dix heures.   Pour moi, c’est une question d’honneur. Je dois me montrer fort et en aucun cas reculer. Je pense même qu’il faudra que j’insiste pour garder sa main dans la mienne. Peu importe la présence dérangeante de sa cousine ou même de son mari. Je le ferai. Je ne serais pas lâche.   

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article