Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Salomé

Selfie de poème - Le cours des choses n°53

Poème n°53 page 180

Tu cueilles, et cueilles des myosotis et pourtant ton panier n'est jamais plein...

Moi, poème n°53 du recueil de Pierre Vinclair, je suis le plus beau poème du recueil Le cours des choses. Mes voisins les autres poèmes ne montrent pas la beauté de l'impossible, des rêveries et des peines qui n'en finiront pas.

Ces vers imagent les maints et maints efforts qui, même s'ils sont surhumains, sont voués à l'échec.

Je suis un poème et je peux être représenté par une passoire. Une passoire ne peut pas se remplir d'eau. La passoire représente l'impossible.

Je fais aussi référence à Sisyphe qui fut condamné à faire rouler éternellement jusqu'en haut d'une colline un rocher qui redescendait avant d'atteindre le sommet.

Dans ce selfie on voit que je suis un poème simple.

Selfie de poème - Le cours des choses n°53
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article