Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pauline

Annie

Annie

J'ai choisi de mettre en image ce poème, Annie, car je le trouve intéressant. En effet, comme dans tous ses poèmes, Guillaume Apollinaire a enlevé toute la ponctuation. C'est un poème lyrique car il exprime ses sentiments personnels, ici amoureux. De plus, il a vraiment vécu cet épisode dans sa vie avec Annie Playden. 

Ensuite, Apollinaire livre son point de vue, "Et quand je passe...", il se place en position de témoin. La vue est d'ailleurs le seul sens utilisé dans le poème. Le jeu des regards est repris par la phrase "Nous nous regardons" qui donne l'impression que le regard est partagé, comme un coup de foudre. 

Pour finir, Apollinaire montre la similitude entre lui et Annie par l'absence de boutons sur leurs vêtements, ce qui insiste sur sa proximité avec cette femme. L'auteur nous livre enfin des détails intimes sur la vie d'Annie dans la dernière strophe notamment autour de sa croyance mennonite. 

​​​​​​​

Source : Annie, Guillaume APOLLINAIRE 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article