Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Liana et Alan

Parcours Apollinaire - La musique par Alan et Liana

Le thème de la musique apparaît comme un leitmotiv dans Alcools, on le retrouve en effet dans un grand nombre de poèmes : Marie, Nuit rhénane, Vendémiaire, La chanson du mal-aimé, Chantre ou encore Aubade chantée à Laetare un an passé

 

Diaporama multimédia à parcourir :

Le thème de la musique apparaît comme un leitmotiv dans Alcools, on le retrouve en effet dans un grand nombre de poèmes : Marie, Nuit rhénane, Vendémiaire, La chanson du mal-aimé, Chantre ou encore Aubade chantée à Laetare un an passé

La musique nous témoigne d'un intime lien entre la chanson et le lyrisme poétique. L'expression des sentiments par la musique est bel et bien possible chez Apollinaire. D'une part par la musicalité de ses poèmes, repris par de nombreux artistes : Léo Ferré, Marc Lavoine ou encore Serge Reggiani adaptèrent  Le Pont Mirabeau en chanson. Ce poème notamment se prête bien à la musique, par l'alternance entre quatrain et distique et par le rythme binaire du refrain, qui donne un tempo précis :"Vienne la nuit sonne l'heure". 

L'amour, une des passions les plus fortes trouve bien sa place en musique. On le voit directement dans le poème Aubade chantée à Laetare un an passé. En effet une aubade est un air chanté ou joué, à l'aube ou le matin, sous les fenêtres de quelqu'un, souvent dans le but de séduire une femme. La "poésie musicale", si on peut le dire, est bien un instrument privilégié pour l'expression des sentiments. Le dernier vers nous le montre :"Les grenouilles humides chantent" et Apollinaire insiste sur l'idée en chanson en mettant le verbe "chanter" comme dernier mot du poème. 

De nombreuses personnes partagent cette manière de pensée. C'est le cas de Schelling, philosophe allemand qui disait que "le lyrisme représente le côté musical et subjectif de la poésie." Ferdinand Brunetière, critique français le pensait aussi dans son Évolution de la poésie lyrique en France au XIXème siècle :"l'élément musical est essentiel à la définition du lyrisme".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article