Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Arthur R

EXTRAIT

La mort, la fuite du temps et la nostalgie sont des thèmes corollaires dans Alcools. Ils sont présents à travers le symbole des saisons : l'automne présage la mort avec “Signe”, “Loreley”, “Automne”, Rhénane d'automne”, “automne malade”, “Colchiques”. L'hiver, qui symbolise la mort, accomplit ce que l'automne annonce. Mais ces thèmes transparaissent également au travers de la figure du Phénix (qui renaît de ses cendres), du symbole de l'eau et de la noyade (“Chanson”), et de l'eau qui coule comme dans “Le Pont Mirabeau”, dans lequel la nostalgie de l'amour passé est omniprésente, ainsi qu'à travers la religion, dans “Zone”: "C'est Dieu qui meurt le vendredi et ressuscite le dimanche”(vers 39). Un écroulement et une fuite du temps inexorable sont représentés par une rupture brutale que constitue la mort avec les morts violentes ou tragiques de “Zone”, “Brasier”, "L’Émigrant de Lander Road” et “Fiançailles” ou encore des poèmes tels que Crépuscule”, “Nuits Rhénanes” ou “La maison des morts”. La fuite du temps montre que tout passe et que la vie continue. Elle est le symbole du dépérissement des choses et de leur succession comme passe l'eau du fleuve ramenant la nostalgie et les souvenirs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article