Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

En 2017-2018, Anna-Catharina, lycéenne brésilienne en immersion scolaire et linguistique au lycée de l'Iroise à Brest, a participé à l'aventure i-voix. Nous venons hélas d'apprendre sa disparition.

Voici un florilège de ses créations lors de cette saison 10. Puissent ces traces numériques, à défaut d'effacer notre affliction, témoigner de sa si juste, si nécessaire, si généreuse sensibilité. 

Au nom des lycéen.nes i-voix, au nom de celles et ceux qui ont eu le bonheur de cheminer avec vous, merci, Anna-Catharina, pour tous les rêves partagés.

Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina

le temps

encore 

mémoire

devoir laisser

ce qu'il en reste

mais

Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina

A la fin du XVe siècle, pendant les grandes découvertes, un explorateur appelé Pero Vaz de Caminha est arrivé en Amérique du Sud. Dans ses expéditions, il a connu les peuples « sauvages » qui habitent dans des terres inconnues de l’occident. Dans une lettre écrite le 1er mai 1500, il a décrit les indiens, donnant origine au mythe...

Anna-Catharina

Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina

"(...) nós podemos procurar o sentido

em ir embora

e nós não encontraremos

antes de partir

 

fragmentos de nada"

 

Page 41

 

"O que importa

Na lenta movimentação das dunas

O seu apagamento

É Surgimento

Para outra paisagem

E outros olhos

(...)"

 

Page 33

 

"Nós vamos na direção daquilo que se vai (...)"

 

Page 19

Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Olympe,
 
tu m’as reconnue mais tu oublies que je change.
 
quand j’ose te contourner
 
tes bras me serrent contre moi-même
 
ton regarde transverse
 
et m’imagine plus loin
 
mais j’ai déjà perdu ce que nous avons été
 
 
 
(Centon de poèmes de PAUL LABORDE dans les pages 18 et 28)
Hommage à Anna-Catharina
Le changement est un caillou.
Un caillou est une chose dure.
Une chose dure est une chose qu’on a jamais envie d’avoir dans l’âme.
Avoir quelque chose de dur dans l’âme est une des étapes de ce processus que l’on nomme nutrition.
La nutrition est une étape pour ne plus avoir faim.
Hommage à Anna-Catharina

Liste de petits plaisirs

Rentrer dans un bain chaud, craquer les doigts, le bruit de la pluie, un chocolat, un message inattendu, voir le soleil se lever, le bruit des feuilles d’un livre, trouver de l’argent dans ses poches, un câlin, voyager , avoir un fou rire, danser, boire du thé, regarder un film sous sa couette, chanter le plus fort possible, rester éveillé tout la nuit à parler, avoir une surprise, entendre une chanson qu’on adore à la radio, être accueilli par mon chien lorsque je rentre à la maison, être fière de moi, lire un beau poème, recevoir des compliments, courir sur la pluie, jouer à la balançoire, avoir une conversation intéressante, nager, chercher des coquillages sur la plage, se rappeler d’un bon moment, manger un dessert, dessiner, admirer une œuvre d’art, rentrer dans un bus vide le matin, enfoncer ses pieds dans le sable, avoir des soldes dans un magasin que l’on adore, voir une comédie musicale, apprendre à jouer une nouvelle musique à la guitare, raconter une personne depuis longtemps, exploser du papier bulle, recevoir une lettre, le bruit de la mer, s’allonger après s’être réveillée, réfléchir, regarder à travers de la fenêtre d’une voiture, craquer une allumette, prendre des photos, lire, retrouver un souvenir d’enfance, finir tout mes devoirs, avoir ma chambre rangée, ouvrir les volets le matin, recevoir un cadeau, parler avec des touristes, être sur l’eau, une soirée entre amis...

Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
pour dessiner une Cuillère 

il ne faut pas de perspective 

il ne faut pas de couleur 

il ne faut pas de géométrie 

 

la mine de mon crayon danse 

sur le papier 

du bas 

vers le haut 

 

mais ce n’est pas ma main qui bouge

c’est la Cuillère

elle même 

 
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina

Par moult coloris d'iris ou lilas,
Sur l'acacia l'oisillon chanta.

Par toi à moi chavira mon jour d'or :
Mon corps ravissant tournoya alors.

Hommage à Anna-Catharina
Aujourd’hui le soleil illumine aveuglement le chemin argenté du tram, qui n’arrive pas, qui ne va pas arriver. Il faudra marcher, il faudra se suffire.
 
Aujourd’hui le soleil reste seulement derrière mes larmes de joie. Dehors, il neige.
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina

Grâce à elle, il rompt enfin avec ses fantômes, perd de vue son passé. Désormais l'horizon s'ouvre devant lui, non plus derrière ainsi qu'un trou noir.

Sylvie Germain, Magnus, Fragment 14, pages 119 et 120

Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina

Dans le secret
Le lit est défait
Les enfants dorment
Et l’amour constate combien les soirées sont douces

Mais dans cette panique et dans le brouillard 
La mémoire est vide
Le jour tremble et dure, insupportablement
Je ne sais rien discerner
Les mots ne se mettent plus ensemble
Et j’oublie au réveil les rêves du matin

Hommage à Anna-Catharina

J’épingle des époques
Sur le mur
Pour les regarder
Se plier, disparaître.
Dans chaque jour
Les images s’alignent.
Je commande un pansement
Et alors les journées avancent...

Hommage à Anna-Catharina
Hommage à Anna-Catharina

Le poisson coule
Dans la solitude du mois d’avril
J'observe et je retourne e
n arrière
Il faut avancer
Il faut s’aimer
Mais est-ce qu'il faut partir ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article