Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Nils

Thésée contre le minotaure

Thésée contre le minotaure

Ô Thésée, toi qui n’as nullement éprouvé

 

Ni la crainte, ni la fatigue, ni la lâcheté.

 

Fils d’Égée à qui sur le trône tu succèdes,

 

Vainqueur de tant d’épopées, dirigeant d’Athènes,

 

Tu fus le réunificateur de Trézène,

 

Sans pour autant apporter colères et haines.

 

Tandis que tu défiais des monstres encore,

 

Géants et féroces comme le Minotaure,

 

Tu t’es fait trahir par Phèdre, ta propre femme,

 

Qui éprouvait pour ton fils de toute son âme,

 

Un amour impossible dû à Aphrodite,

 

Qui a rendu toute sa descendance maudite.

 

À ton arrivée, affolée et conseillée

 

Par Oenone, Phèdre désigna ta lignée,

 

Comme responsable d’une cruelle offense.

 

Piégé tu exilas à tort ta descendance,

 

Qui serait exécutée par le dieu Neptune.

 

Plein de regrets tu eus, dus à cette infortune.

 

Dans sa mort, ton fils exprima des volontés,

 

Que, par la suite, tu ne pus que respecter.

 

Tu fus contraint d’adopter sa chère Aricie

 

Oratrice actuellement de ce récit.

 

 

 

Source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article