Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par sterenn

Oraison funèbre - Phèdre

 

Ô Phèdre, majestueuse reine

de ta folie dévastatrice, tu es partie.

De la fureur tu étais pleine,

De ton amour, qui t’abattit.

 

Ô tu n’étais tout de même point criminelle

plutôt amoureuse.

Tout ça n’était qu’accidentel

tu n’en étais point heureuse.

 

Ô pauvre de toi, utilisée 

Oenone t'a forcée.

Tu était naïve 

et elle, abusive.

 

Ô que ta folie était grande 

tu n’était que sous commande.

Ses grands dieux puissants

t’ont prise encore innocente.

 

Ô cieux enflammés

ils t’ont bien amochée.

Et moi je t’ai aimée

quand tu étais abîmée.

 

Ô tonnerres des dieux

on n’y a vu que du feu.

Tu es notre bien aimée 

on ne peut que refuser.

 

Ô destin tragique, ce n’était point ta faute 

tu es maintenant bien haute.

Tu es une merveille

tu nous émerveilles.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article