Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Mathis

Muhammad Ali

Muhammad Ali

Eh salut Jeanne... Enfin... Bref. C'est Simon. Tu connais ptêtre pas l'homme sur la photo mais pourtant nous trois avons tellement de points communs ensemble. J't'explique, c'est Muhammad Ali, le plus grand boxeur d'tous les temps, un idole pour moi quoi. Tu vas te demander ce que t'as à voir avec lui et je vais t'le dire : Pour moi, il représente la détermination, le courage,  "N'abandonne pas. Endure maintenant et vis le restant de ta vie en tant que champion" disait-il. Aujourd'hui, la championne c'est toi Jeanne. Même si c'est pas l'bon endroit ou l'bon moment pour fêter ça, tout c'que t'as laissé derrière toi, la détermination, le courage, la vérité, le fucking silence admiratif que tu laisses dans la salle à l'heure de ton apogée crisse, qui représente tellement pour nous... Et j'me rends compte aujourd'hui que toutes ces qualités, tu les avais depuis qu't'étais toute gosse. T'adorais les maths crisse, tu parlais en chiffres et en nombres et moi j'comprenais rien, avec tes poly-trucs là et tes graphes de visibilité j'crois, un truc dans l'genre, d'ailleurs je comprends toujours pas. Comme tes élèves j'parie ! Mais bon, tu resteras quand même une prof remarquable. Même si on a eu nos différents, nos embrouilles à cause de maman, je sais qu'avec mon caractère bien trempé, c'était pas toujours facile entre nous. Tu cherchais déjà papa pendant qu'moi j’extériorisais toute ma haine sur les sacs de frappe à la boxe... Mais bon j'te l'ai jamais dit ça... Tu pouvais pas le savoir tabarnak... T'as fait l'tour du monde pour l'trouver, t'as jamais abandonné, tu t'es mise en danger pour lui pendant que moi j'foutais rien d'mes journées et c'est comme ça que t'as découvert la vérité, aussi crue, cruelle et blessante soit-elle... T'as toujours cru en moi alors que j'n'ai jamais cru en toi et j'm'en veux pour ça crisse! C'est toi qui m'a poussé à chercher mon frère, ou père, peu importe, en tout cas je t'en serai toujours reconnaissant tabarnak. J'pense que le silence est la meilleur réponse que j'puisse apporter pour répondre à toutes tes questions, pour calmer toutes tes souffrances, pour se rappeler finalement un intime souvenir qui participe au bonheur, dans l'horreur de notre histoire. C'est alors que je me tais.

 

Oraison funèbre - Jeanne

Photo de couverture :

Jeanne et Simon dans une adaptation cinématographique d'Incendies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article