Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Vittoria

Réflexion personnelle - Les populations considérées encore aujourd’hui comme “sauvages”.

Les exhibitions de populations

considérées encore aujourd’hui comme “sauvages”.


Selon l’organisation “Survival international”, aujourd’hui les tribus qui vivent isolées sont plus de 100.


Il s’agit généralement de petits groupes qui vivent dans des endroits très éloignés : des îles perdues dans l’océan ou au cœur de la forêt. La majorité vit au Pérou, Brésil, Colombie, Bolivie, Équateur, Paraguay, Inde et Papouasie. Ils vivent généralement de chasse et des produits que la nature leur donne.


Ces populations sont toujours à risque car elles ne sont pas comprises et respectées par les plus civilisées.

Pour exemple, la population Dongria Kondh, Orissa, Inde, qui habite près du Golfe du Bengale, est toujours menacée par le projet d’une société britannique qui veut soustraire leur habitat.


Mais qui sont les vrais xénophobes? Les sociétés civilisées envers les sociétés sauvages ou le contraire ? S’il est vrai que les sociétés civilisées ne sont pas trop tolérantes avec les sauvages, les premiers à avoir décidé de rompre avec la société sont ces derniers. Donc on peut parler de xénophobie dans les deux groupes.


De cette façon se présente l’ethnocentrisme, ce qui ne nous permet pas d’avoir une vision rationnelle et objective des cultures étrangères.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article