Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Aurélien

 

Histoire de Cuauhtémoc, le dernier roi aztèque. 

 

Cuauhtémoc est le dernier roi de la dynastie des aztèque, il est né en 1495, son nom signifie « aigle descendant » du nahuatl (le dialogue parlé par les aztèques lors de la conquête espagnol) cuāuhtli (aigle) et temōc (descendre), ce nom peut être interprété comme la métaphore de « Celui qui fond tel un aigle (sur son l'ennemi) ». Cuauhtémoc était le fils d'Ahuitzotl II. Il est le chef de la triple alliance de Mexico-Tenochtitlan, Texcoco et Tlacopan. Il eut une femme Tecuichpoch et un fils Diego Mendoza de Austria Moctezuma.

                                                                          Cuauhtémoc      

                                                                          Source image

                                                         

Cuauhtémoc défend Tenochtitlan (actuelle México) des conquistadores jusqu’en août 1521, ou une nouvelle offensive espagnol dirigée par le conquistador Cortes menant les troupes espagnols et 200000 de leurs alliés indigènes (ennemi des aztèques) l'oblige à s'enfuir avec sa famille et ses amis. Alors qu'il tentait de quitter la ville en canoë par le lac Texcoco, il fut capturé et aurait dit ceci : « J’ai fait ce que je devais pour la défense de ma ville et de mes sujets ; faire davantage m'est impossible, et puisqu'enfin la force m'amène prisonnier devant toi, prends ce poignard que tu portes à ta ceinture et frappe-moi mortellement »

                                                                         Hernan Cortes

                                                                         Source image

Après sa capture, il fut torturé par les Espagnols avec Tetlepanquetzal le gouverneur d’une cité-état alliée car les conquistadores voulaient savoir où les Aztèques avaient caché leurs trésors. Alors que les deux hommes étaient allongés sur des braises, Cuauhtémoc aurait refusé d’indiquer l’emplacement de ces trésors, et dit à Tetlepanquetzal qui hurlait en suppliant son roi de le laisser parler pour arrêter se supplice une phrase qui resterait célèbre : « Et moi, suis-je dans les délices d'un bain ? ».

                                                          La Torture de Cuauhtémoc, de Leandro Izaquirrel

                                                                   (image libre de droit)

 

Après cela Tetlepanquetzal mourut des blessures infligées par la torture et les conquistadors les stoppèrent mais ces dernières laissèrent le roi infirme. Plus tard lorsque Cortés entreprit une expédition en 1524, il emmena avec lui Cuauhtémoc ainsi que plusieurs seigneurs aztèques pour éviter une possible révolte en son absence. Au cours du voyage, il apprit que Cuauhtémoc  fomenter un complot contre les Espagnols. Le dernier roi de Tenochtitlán (l’actuel Mexico) fut pendu le 28 février 1525 à l’aube alors âgé de 29 ans. La dynastie fondée en 1376 s’éteignait, et avec elle l’Empire aztèque. Pour Montaigne sa mort est "digne d'un magnanime prince"

 

Le dernier empereur aztèque a eu une grande influence sur le Mexique. Cuauhtémoc est le prénom non hispanique le plus populaire au Mexique. Beaucoup d'artistes ont crées des œuvres en sa mémoire. Comme cette gravure présente sur le Paseo de la reforma à Mexico. Ou encore Siqueiros qui a peint de nombreuses toiles représentant Cuauhtémoc sur demande du gouvernement mexicain.

 

 

 

 

 

           Source image                                                                                                       Source image

 

Le visage de Cuauhtémoc a aussi été présent sur les pièces de 5 pesos mexicain frappées entre 1947 et 1948 et sur les billets de 1000 pesos entre 1941 et 1972.

 

                                                                  Pièce de 5 pesos de 1948

                                                                        Source image                

 Source image couverture

Donnée de mes recherches:

Wikipédia

Encyclopedia universalis

 

    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article