Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Liana

Littérature - Rencontre avec Michel de Montaigne
Littérature - Rencontre avec Michel de Montaigne

Ici Cannibale Magazine! Nous avons la chance de pouvoir rencontrer Michel de Montaigne, auteur de nombreuses œuvres majeures, avec qui nous parlons actuellement.

 

- Bonjour Michel de Montaigne, une brève présentation afin de contextualiser : vous êtes né en 1533 en Dordogne, et vous parlez couramment français et latin. Philosophe, humaniste et auteur, vous nous racontez à travers vos livres vos différents point de vue sur de vastes sujets, et vous nous faites le plaisir de votre présence aujourd'hui.

- Bonjour, et oui tout à fait, j'ai toujours vu mes œuvres comme un intermédiaire entre mes pensées et ce que je veux dire.

 

- Nous avons lu vos essais, Des coches et Des cannibales. De quelle façon vous est venue l'idée d'écrire sur la "découverte du Nouveau Monde"? 

 

source image

Littérature - Rencontre avec Michel de Montaigne

- Avant la publication de ces essais, j'avais déjà souhaité écrire des textes lavés de toute censure, qui m'a toujours semblé trop présente dans nos vies. Je voulais une œuvre représentative des choses telles qu'elles le sont. Puis l'idée de reprendre le thème de cette 'découverte' est le résultat de ma curiosité qui a toujours un peu de place dans mes écrits. Ainsi, la découverte de toute chose était déjà un sujet qu'il m'intéressait d'aborder. Ensuite, je suis tombé sur plusieurs récits relatant des histoires d'explorations ou d'endroits inconnus, et dans la plupart de ces textes, les indigènes trouvaient place.

 

- Vous savez  que ces textes s'éloignent visiblement de ce que tout lecteur a pour habitude en ce moment. Nous nous demandons alors, quels étaient les enjeux en décidant de publier ces textes?

- Je ne m'avancerais pas en disant avoir un pouvoir d'écriture me permettant de changer le monde, et mêmes mes enjeux derrière ce que j'écris n'atteindront certainement pas toute personne lisant ces textes, mais il est vrai que certaines idées se sont glissées dans ces histoires. Peut-être ai-je souhaité offrir une ouverture d'esprit qui me semble importante, ou ai-je voulu montrer les points positifs de ces civilités 'primitives', ou même aurais-je écrit dans le but de critiquer la colonisation? Je vous laisse libre d'y voir n'importe quel message défendant des valeurs que je soutiens.

 

- A travers votre œuvre, les Occidentaux sont montrés comme étant les 'sauvages'  de l'histoire. Pour quelle raison vous êtes vous tellement étalé sur le sujet?

- J'imagine que nous revenons sur mes motivations premières. J'ai souhaité inverser les points de vue : pourquoi imaginez-vous les peuples indigènes comme des brutes et non pas ceux qui sont brusqués ? L'homme d'Occident est si peu mis en doute, et je souhaite partager des messages d'égalité sur le point culturel, car chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage, et qu'il me semble important de porter un nouveau souffle à cette idée.

 

source image

Littérature - Rencontre avec Michel de Montaigne

- Beaucoup se demandent si vous nous délivrez ici des faits uniquement vrais ou complétements imaginés, et où se délimite l'Histoire de vos pensées?

- A vrai dire, mon souhait était de mélanger une vérité présente tout le long de mes écrits, avec des tournures de phrases s'éloignant peut-être de la vérité mais délivrant un message qui me semble avoir plus d'impact. J'ai certainement exagéré certains traits, ou ai fait des généralités pour parler des hommes qui ont colonisé et pas de l'humain tel qu'il est propre d'imaginer à chacun, mais ces idées peuvent être interprétées comme des vérités à qui veut bien y croire.

 

- Merci beaucoup de nous avoir fait bénéficier de votre présence aujourd'hui, de nous avoir éclairé sur vos œuvres et de nous avoir présenté votre philosophie! C'était Cannibale Magazine, avec notre invité, Michel de Montaigne!

 

source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article