Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Anais Ilona Gaëlle

Votre esprit est une épée acérée, mais flexible. C’est une arme trop vile; chacun fait usage des siennes.

Sire Maurice, page 62

Théâtre-image - Lorenzaccio, Acte 1, scène 4

       Nous avons choisi de mettre en scène cet extrait de la pièce car pour nous il avait un rôle très important. En effet, à première vue nous pourrions croire que Lorenzo est faible, fragile et timide (ce qui est loin de la réalité) car il s’évanouit à  la vue d’une simple épée. Grâce à cette scène nous constatons que Lorenzo port un masque et a une double personnalité. Il joue très bien son rôle puisque nous découvrons à la fin qu’il n’a en fait aucun problème à tuer le Duc avec sa propre épée.

 

       Afin de mieux interpréter cet extrait, nous avons tout d’abord décidé de l’illustrer dehors devant un escalier car ce dernier est lui même évoqué dans la didascalie : « Lorenzo monte l’escalier de la terrasse » (page 60). Ensuite, nous avons essayé de ne laisser aucune émotion paraître sur nos visages en étant très concentrées sur nos jeux d’actrices. Nous avons également confectionné une épée, que Sire Maurice (interprété par Ilona) brandit sur Lorenzo (joué par Anais). Quant au Duc (interprété par Gaëlle), il essaye de relever ce dernier, qui s’est écroulé à la vue de l’arme. De plus, toutes les trois, nous avons essayé d’utiliser le plus de place possible (gestes) pour que celui qui regarde l’image prête  également attention au décor, c’est aussi une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de prendre une photo dans le sens horizontal.

Théâtre-image - Lorenzaccio, Acte 1, scène 4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article