Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Ameline

Et si le poème : 

«  Une brûlure, comme une pierre jetée dans l’eau, fait des ronds dans le ventre.

Rien sur la table encombrée -

s’y étagent 

des silences,

s’y frôlent des phrases-libellules - quignons de mots, les marges incandescentes d’un livre qui peut être jamais ne viendra. »

était réécrit par Thommerel, l’auteur de Mon corps n'obéit plus, cela donnerait probablement ça :

« Mon corps brûle, comme une pierre jetée dans l’eau. Mon corps fait des ronds dans mon ventre. Mon corps n’a rien laissé sur la table encombrée -

s’y étagent 

des silences,

s’y frôlent des phrases-libellules - Mon corps voit des quignons de mots, mon corps imagine les marges incandescentes d’un livre qui peut-être jamais ne viendra. » 

Réappropriation -  Lysiane Rakotoson
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article