Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Véra

Interview de Lancelot Roumier - Formats

La poésie ça ne sert à rien mais je pense que nous avons besoin de ces choses inutiles.

Lancelot Roumier

Journaliste : Bonjour Lancelot Roumier, vous êtes poète, vous avez publié en 2017 le recueil Les Paroles Communes aux éditions La Renverse, et vous êtes aujourd'hui avec nous pour une interview exclusive pour le blog i-voix. Nous allons donc vous poser quelques questions. Tout d'abord, avez-vous choisi le design de votre recueil ? Si oui, pouvez vous expliquez en quoi cela représente ce que vous avez écrit et voulu transmettre à l'intérieur de votre recueil ? 

Lancelot Roumier : Non, je n'ai pas du tout choisi le design, c'est l'éditeur qui l'a fait. Je lui ai dit, si ça me plaisait, si j'étais d'accord ou pas mais c'est l'éditeur et son graphiste qui voient tout ça et je lui donne mon accord ou pas. Pour tout ce qui concerne la couverture, c'est eux qui ont décidé. Cet éditeur, La Renverse, fait toujours du doré/noir. Donc il fallait pour eux que mon recueil soit de ces couleurs aussi parce que pour de la poésie c'est hyper important que "ça claque", que ce soit hyper beau, un bel objet, un petit peu précieux. Ensuite effectivement il y a la forme, la coupe du livre est particulière, il est en biais, mais pourtant il tient. En fait ça a été fait comme ça d'abord pour rappeler le nom de la maison d'édition La Renverse comme quelque chose qui est en train de tomber donc, et surtout pour des raisons très concrètes, très pratiques : quand le recueil sera mis en rayonnage en "tranching" dans une librairie, une partie du recueil, la tranche, va être légèrement décalée, plus avancée, ce qui fait que cette partie va venir vers le lecteur. Si tous les autres livres sont identiques, celui-ci va un petit peu dépasser. Il y aura juste La Renverse qui sera visible. J'ai trouvé ça pas mal, à la fois malin, bien vu et plutôt joli.

Journaliste : Voici donc un mystère de résolu ! On comprend enfin pourquoi ce livre a une forme déroutante, pourquoi il est "de travers", merci à vous pour cette réponse complète. 

Interview de Lancelot Roumier - Formats
Interview de Lancelot Roumier - Formats
Interview de Lancelot Roumier - Formats

Journaliste : Qu'est-ce que le voyage peut apporter au poète/écrivain selon vous ? Peut-il influencer ses écrits ?

Lancelot Roumier : Oui, je pense que le voyage peut apporter beaucoup et influencer le poète, notamment dans le sens où l'on se rend plus compte de son quotidien quand on en sort. Le voyage a inévitablement un impact. Mais écrire c'est déjà un petit peu un voyage aussi. Pour moi, écrire, c'est voyager à l'intérieur de soi et voyager pour de vrai, c'est voyager à l'extérieur de soi. 

(images libres de droit)
(images libres de droit)

(images libres de droit)

Journaliste : Une autre question qui nous intéressait particulièrement par rapport à ce recueil est : Pour qui écrivez vous ? 

Lancelot Roumier : Alors, c'est vrai que quand on veut être publier, il y a le choix du lectorat. J'avais envie d'écrire pour d'autres, j'ai fait le choix de parler à d'autres personnes. Personnellement, je voulais pouvoir écrire pour tout le monde, je n'avais pas de public visé en écrivant Les Paroles Communes, je voulais justement que ce soit un public le plus large possible, vieux, jeunes, peu importe, je voulais m'adresser à toutes les catégories de lecteur possible. 

Pour moi chaque lecteur devient co-auteur du livre car il plaque son ressenti par rapport au livre quand il le lit.

Lancelot Roumier

Interview de Lancelot Roumier - Formats

Journaliste : Très bien, et maintenant dernière question, que pensez vous des nouvelles formes de poésie contemporaine qui se développent par exemple grâce à internet, les blogs, les réseaux sociaux ... ?

Lancelot Roumier : Je pense que c'est génial, pour moi plus la poésie est diverse mieux c'est, la poésie c'est quelque chose de vivant, ce n'est pas quelque chose de mort d'il y a deux siècles, il faut vraiment que ce soit vivant. Et il y a aujourd'hui une production qui est très riche et souvent de qualité, j'essaye de suivre et c'est vrai qu'il y a beaucoup de choses qui sont très bien. Il y a notamment aujourd'hui la revue Décharge qui est une revue de poésie que je trouve vraiment intéressante. 

RevueDécharge 

​​​​​​​Journaliste : ​​​​​​​Et bien merci beaucoup pour cette interview très pertinente à propos de la poésie et de votre dernier recueil Les Paroles Communes, que nous conseillons d'ailleurs à tous nos lecteurs. Bonne continuation à vous monsieur Roumier. ​​​​​​​

Interview de Lancelot Roumier - Formats
Interview de Lancelot Roumier - Formats
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article