Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Evann

Cliquez ci-dessus pour écouter Lorenzo

Acte IV Scène XI (Page 215)

Que la nuit est belle! Que l'air du ciel est pur! Respire, respire, coeur navré de joie!

Qui venant de Rome ou de France pourrait soupçonner en cette magnifique Florence, un théâtre de guerre comme celui-ci ? Regarde-la... Florence, qui baigne sous la lumière des étoiles. Le vent qui se lève comme pour annoncer un funeste destin. En plus d'un lâche et d'un raté, me voila maintenant un traitre, un tueur, dis-moi, est-ce là le prix du courage? J'ai bien peur de vivre ici mes derniers instants de paix et ce n'est que maintenant que j’aperçois la majesté de Florence, son vice ne se voit qu'en son cœur même, comme un serpent noir qui arpente ses rues. Va-t-on me chasser pour mes actes? Espoirs, voyez en moi un être différent, après tout, je n'ai de Médicis que le nom et au-delà de Lorenzaccio, je reste Lorenzo.

Mémo-monologue de Lorenzaccio (IV, 11)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article