Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Véra

     Au revoir là-haut est un roman de Pierre Lemaître paru le 21 août 2013 aux éditions Albin Michel. Il a reçu de nombreux prix littéraires la même année, dont le prix Goncourt et le grand prix du roman de l'Académie Française. 

     Pierre Lemaître a emprunté le titre de son roman aux derniers mots de Jean Blanchard, un soldat Français, condamné à mort par le Conseil de Guerre, qui écrivit le 4 décembre 1914  : "Je te donne rendez vous au ciel où j'espère que Dieu nous réunira. Au revoir là-haut ma chère épouse ..."

Lecture - Au Revoir Là-HautLecture - Au Revoir Là-Haut

      Le roman s'ouvre sur une scène grave et on comprend très vite le contexte : il s'agit là des dernières heures du premier conflit mondial. Plus tard, rescapés mais blessés et détruits par la barbarie de la Première Guerre Mondiale, Albert, un comptable plutôt simple et Edouard, jeune dessinateur excentrique se retrouvent rapidement en marge de la société. "Car la France qui glorifie ses morts, est impuissante à aider les survivants". Ils vivent difficilement dans le Paris de l'après-guerre et cherchent à retrouver une place dans une société qui semble les avoir abandonnés. Révoltés par l'injustice qu'on leur fait subir, ils imaginent une escroquerie invraisemblable à l'échelle nationale pour piéger l'Etat français lui-même. 

Edouard et Albert en tenue de Poilus

Edouard et Albert en tenue de Poilus

Et un doute. Il approcha son visage de celui d'Albert, il voudrait faire taire le monde entier qui explose partout autour de lui pour écouter parce qu'il se demande, quand même, est-ce qu'il est mort ?

Pierre Lemaître - Au revoir là haut

    Ce roman semble formidable par bien des aspects. Le récit est tout d'abord d'une très grande originalité et la fameuse arnaque qui est au centre de l'histoire relève d'une imagination subjuguante. Les personnages quant à eux ont chacun un portrait bien défini et sont tous plus intrigants et attachants les uns que les autres. Le personnage d'Edouard m'a particulièrement fascinée. On en apprend un peu plus sur qui ils sont vraiment et surtout qui ils étaient avant la guerre tout au long de l'histoire, ce qui renforce le suspens, un des (très nombreux) points forts du livre selon moi.

     En effet, lorsque j'ai commencé ce roman je n'ai pas pu m'arrêter de le lire, l'histoire très envoûtante et le suspens marqué encourage le lecteur à le dévorer.

     Le style de l'auteur est également un point non négligeable : je trouve que c'est un roman dont l'écriture, splendide, plonge directement le lecteur au cœur du récit.

     C'est également un roman très pertinent par sa dimension historique : l'auteur nous dépeint si bien la société française de l'après-guerre que l'on s'y croirait presque. Un roman donc très attrayant pour tous les passionnés d'Histoire mais également de récits haut en couleurs.

     Le sens de l'humour et l'ironie présents dans le texte sont également à apprécier avec grand plaisir. En bref, Au Revoir Là-Haut, ce sont 600 pages de pur génie à se mettre sous la dent. Alors oui, 600 pages ça peut paraître long, mais pour un récit d'une telle qualité, c'est presque trop court. 

   Un roman que je recommande vivement, une histoire touchante, audacieuse, bouleversante, drôle, tout simplement magnifique. 

 

Lecture - Au Revoir Là-Haut

      Lorsque je l'ai lu en 2016, je trouvais déjà qu'il se prêtait très bien au cinéma par la façon dont l'auteur fait apparaître des images nettes, précises et belles dans la tête du lecteur. Depuis, il a d'ailleurs été adapté au cinéma par le réalisateur Albert Dupontel, qui a su réadapter très fidèlement le roman à l'écran. Je trouve personnellement l'acteur Nahuel Perez Biscayart (120 battements par minute, Je suis à toi) brillant dans le rôle d'Edouard. Je conseille d'ailleurs également le film même si je préfère pour ma part le roman et je pense qu'il est plus judicieux de lire d'abord le roman avant de visionner son adaptation cinématographique. 

 

Attention - Spoil !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article