Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Sara B.

Invention - Réflexions sur la condition féminine

Un écrivain contemporain lit un jour le texte de J.J Rousseau et décide d’exposer à son tour son point de vue sur l’éducation et la condition de la femme au XXIème siècle.

L’éducation et la condition de la femme au XXIème siècle, est-ce qu’ils ont changés avec le temps? Dans les textes littéraires il n’est pas rare de trouver des écrivains qui affirment l’infériorité et la faiblesse de la femme même au niveau physique et sprituel. Elle ne vivrait pas une vie librement car elle devrait accomplir à plein rôle ce que la société s'attendrait d’elle. Elle vivrait pour les autres: quand elle venait juste de naître son destin était déjà décidé par sa nature de femme: elle deviendra épouse et s’occupera des enfants. Heureusement les temps ont changés et les femmes avec eux. La vérité est que la société demande aux femmes de “porter les pantalons” quand il serait l’heure de mettre, avec fierté,sa jupe. La femme du XXIème siècle a déjà conquis sa liberté et son indipendence économique, juridique et politique: elle est devenue un individu à plein droit. Elle est finalement entrée dans le monde du travail et de l’économie avec sa compétence. Il pourrait sembler un paradoxe, une utopie mais de nos jours il y a un domain dans lequel les femmes dominent: celui de l’instruction. L’absence, surtout dans l’école maternelle et primaire, des hommes enseignants n’est pas une nouvelle question. Probablement cela se vérifie en lien avec des croyances stéréotypées sue les sexes. La culture actuelle désigne la femme comme le sexe le plus apte aux métiers du social. Est-ce que cela peut influencer l’attitude des jeunes garçons qui étudient vers une future idée de devenir enseignant? Cela pourrait être: des études démontrent qu’il y a un taux plus élevé de garçons qui quittent l’école et, par conséquent, un taux plus élevé de filles qui poursuivent leurs études. En conclusion la femme d’ aujourd’hui a le plein accès à la vie politique, elle profite de l’égalité des droits entre les deux sexes mais surtout, elle a le droit de voter. C’est vrai qu’elle a beaucoup de chemin à parcourir mais elle a toutes les ressources pour dépasser les obstacles. Qui le sait, peut être qu’il y aura une société toute au féminin un jour.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article