Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Irene G.

Invention - Réflexions sur la condition féminine
Je suis une écrivaine spécialisé sur l'histoire du feminisme. J'ai lu un extrait du l'Œuvre "Èmile" de J. J. ROUSSEAU sur l'éducation de la femme. J'ai été étonnée et profondément perplexe face aux idées exposées par l'auteur: c'est la raison pour laquelle j'ai décidé d'écrire cette lettre ouverte. Je veux sensibiliser et analyser la vision qu'il avait de la femme, à son époque.

 Rousseau consacreune partie de son oeuvre à Sophie, la femme parfaite selon lui. Elle est belle, faible, gentille, mignonne et surtout, elle est faite pour plaire à l'homme. Pour l'éduquer cela suffit, selon Rousseau,  parce qu'elle n'a pas beaucoup de capacités pour comprendre. Cette ouvre a marqué l'histoire de l'éducation et certaines idées sont restées jusqu'à aujourd'hui. Il y a encore l'idée de femme  qui devrait s'occuper  de sa famille et que l'homme doit travailler. On doit dire que lentement cette idée nous laisse et elle devient toujour plus étrange. De plus en plus, les femmes décident de se consacrer à leurs carriéres plutot  que de choisir de se marier jeunes et former une famille. 
Sophie n'est  pas l'expression de la femme d'aujourd'hui, parce que elle est intelligente, pas faible, cultivée et, surtout, elle se considère complétement égale à l'homme. 
L'éducation est la prémière chose pour l'égalité entre genres, si il n'y a pas la meme éducation  on n'aura jamais un monde où tous sont égaux. 
On a les memes capacités mais si n'on éduque pas les femmes, par consequence, elles seront plus betes. 

C'est ce que je pense de cet extrait. Mais, finallement je me pose une question: comment elle serait aujourd'hui la situation si J. J. Rousseau aurait écrit différentement l'Èmile, en soulignant l'importance de l'éducation des femmes? Est-ce que quelque chose aurait changé?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article