Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Véra

Mon corps a encore craqué pour des baskets. Il les a tout de suite remarquées, dans la lumière, posées presque négligemment, l'une des deux couchée sur le côté, les lacets défaits, c'est vrai qu'elles ne ressemblaient à aucune autre, on aurait dit des chaussures du futur.

Yoann Thommerel

       A la manière de Raymond Queneau dans Exercices de style, j'ai décidé de me réapproprier cet extrait de poème du recueil Mon corps n'obéit plus (Yoann Thommerel) en le réécrivant de plusieurs manières différentes. 

 Raymond Queneau est un écrivain français né en 1903 et mort en 1976. Il est le cofondateur du groupe littéraire l'Oulipo. Exercices de Style, paru en 1947, est l'un de ses romans les plus connu.  Raymond Queneau est un écrivain français né en 1903 et mort en 1976. Il est le cofondateur du groupe littéraire l'Oulipo. Exercices de Style, paru en 1947, est l'un de ses romans les plus connu.

Raymond Queneau est un écrivain français né en 1903 et mort en 1976. Il est le cofondateur du groupe littéraire l'Oulipo. Exercices de Style, paru en 1947, est l'un de ses romans les plus connu.

Teaser

 

Le nouveau film du brillant réalisateur Yoann Thommerel, mettra en scène son propre corps. Nous avons encore peu d'informations sur le synopsis mais l'intrigue tournera autour de l'achat d'une paire de baskets assez énigmatique. Il sera également question d'avenir pour le protagoniste principal et les chaussures qu'il aura décidé d'acheter. Le tout sera élégamment tourné de façon à donner une impression de poésie.

 

 

Surprises

 

Incroyable ! Mon corps a encore craqué pour des baskets ! Immédiatement, elles lui ont tapé dans l'oeil ! Qu'avait-elles ? Elles étaient si lumineuses ! Mais n'était-elles pas bien arrangées, bien présentées ? Non ! Elles étaient simplement laissées avec désinvolture, l'une des deux à peine visible, les lacets n'étaient même pas attachés ! Elles avaient cette apparence déconcertante, qui les faisaient sortir du lot ! Et si futuristes ! A ne pas en revenir !

 

 

Hésitations 

 

Je ne sais plus très bien comment cela est arrivé. Il me semble que mon corps me dirigeait. Que s'est-il passé ? Il a acheté quelque chose je crois. Un chapeau, une étagère, un chou-fleur, des baskets ? Oui, des baskets, je crois bien que c'est ça. Elles avaient ... elles avaient peut-être quelque chose qui attirait le regard, assez rapidement. Ou étaient-elles ? Dans un coin sombre ... ? Ou était-ce dans la lumière ? L'une des deux devait être étrangement posée, je ne sais pas très bien pour quelle raison. Quelque chose n'allait pas. (La semelle se décollait ? Les lacets étaient défaits ?). Ces souliers, chaussures, bottes ou baskets n'étaient pas tout à fait communes, oui c'est ça, elles étaient originales ou extraordinaires. Venaient-elle du futur ?  ou du passé ? Il y avait quelque chose, je crois, qui le laissait penser.

 

 

Synonymie 

 

Mon anatomie a de nouveau cédé pour des sneakers. Elle les a directement discernées, en deçà de l'éclairage, campées quasiment désinvoltement, un des élément qui formait la paire étendu sur la bordure, la ficelle mal ajustée, il est authentique qu'elles ne s'apparentaient nullement au reste, on aurait dénoté des godillots du destin. 

 

 

Récit 

 

Un jour mon moi acheta des chaussures neuves. Mes yeux les aperçurent en effet, rayonnantes et intrigantes dans la vitrine d'une boutique. Ils se mirent soudain à les observer. Elles étaient là, posées insoucieusement et je me rendis compte que l'une des deux n'étaient pas de face. Je remarqua alors que le modèle n'était pas lacé. Rapidement, l'idée me vint que la paire n'était pas comme les autres. En y réfléchissant, je crus à des chaussures venues d'un autre temps. 

 

 

Télégraphique

 

CORPS CRAQUE POUR BASKETS REMARQUEE DANS LUMIERE STOP SONT POSEES STOP UNE SUR COTE ET LACETS DEFAITS STOP NE RESSEMBLENT A AUCUNE AUTRE STOP CHAUSSURES DU FUTUR STOP SIGNE CORPUS

 

 

SourceImage1

SourceImage2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article