Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Mathilde

Imitation - Thommerel

Mon corps ne comprend pas, il s'extrait de lui même, il se sent seul, il veut tout ou rien, il est indécis, mon corps s'agace des contraintes qu'il subit, mon corps craque, il me le montre par les larmes, sa tristesse, sa colère, mon corps déborde, MON CORPS DIT STOP. Mon corps se calme  et pense autrement. Mon corps renait il se met à courir. Mon corps veut rire et jouir de la vie. Mon corps s'amuse de tout. Mon corps me parle cherche l'optimisme. Mon corps et remplie de bonheur. Mon corps poursuit la guettai partout. Mon corps veut profiter de la vie, de ce qu'on lui offre. MON CORPS EST LIBRE. Mon corps fatigue, il ne suit plus, il me hurle d'arrêter, il me force, il me lie l'estomac avec l'angoisse des jours qui passent, il dit qu'il est pétrifié, je ne sais pas pourquoi, je veux stopper la fièvre d'une folie exubérante, il faut dire qu'il profite, il va vite, il ne reprend pas son souffle, il faut comprendre qu'il fatigue de tous ces mots sans interruption, il cogite donc il stoppe tout activité, c'est pour ça qu'il est assis, à cause de l'angoisse, l'angoisse de ne plus rien avoir à faire, l'angoisse d'angoisser, il dit que ça va s'arranger, je vais m'y remettre, mon corps dit qu'il va continuer à courir après le bonheur, il dit que c'est tout proche, qu'il y est presque, qu'il ne faut plus reculer, il faut avancer,

mon corps va s'épanouir, 

mon corps se cherche,

mon corps est un labyrinthe,

mon corps se découvre,

Mon corps ne subira plus jamais.

Mon corps s'apaise.

MON CORPS VA BIEN

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article