Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Ameline

Sonnet 7

"Je suis le corps, toi la meilleure part"

Dans le smartphone de Louise Labé - Sonnet VII
Dans le smartphone de Louise Labé - Sonnet VII

INCROYABLE ! Une de nos hackeuses a retrouvé et piraté le téléphone de la célèbre et très controversée poétesse Louise Labé !

Mensonge, me direz-vous ? Cependant nous avons bel et bien des preuves en images :

Dans le smartphone de Louise Labé - Sonnet VII
Dans le smartphone de Louise Labé - Sonnet VII

Il semblerait qu'à son époque le réseau social Snapchat existait déjà ! Ainsi, lorsqu'elle a fini la rédaction de son septième sonnet (voir photo ci dessous), elle l'aurait partagé à ses amis.

Lorsqu'elle a pris cette photo, on peut supposer que Louise Labé se trouvait dans le jardin de sa maison qui se trouvait en face de celle de son père, à Lyon. Dans ce snap, elle parle, également, de son salon littéraire, grâce auquel elle entretenait une brillante vie mondaine et y rencontrait des écrivains, des avocats, des riches italiens, etc. Comme par exemple, Marot ou Scève.

Dans le smartphone de Louise Labé - Sonnet VII

Suite à ce snap, Olivier de Magny, son amant, a commencé à correspondre, par message, avec elle :

Dans le smartphone de Louise Labé - Sonnet VII
Dans le smartphone de Louise Labé - Sonnet VII
Dans le smartphone de Louise Labé - Sonnet VII

Avec cet échange ont peu constater que la relation qu'entretenait Louise Labé avec Olivier de Magny n'était pas toute rose.

 

C'est sur cet échange qui en dit long sur la sulfureuse Louise Labé que cet article spécial se termine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article