Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Véra

 

Tes cris d'oiseau nocturne se fendillent

صرخات الطيور الليلي الخاصة بك تتكسر 

 

 

Traduction - Lysiane Rakotoson

J'ai choisi de traduire ce vers de poème en arabe car les caractères me rappelait des petits cris d'oisillons aux formes énigmatiques, à la fois fascinants et incompréhensibles. On pourrait en effet imaginer matérialiser ces cris par une langue aux caractères étranges, très éloignés de l'alphabet français. L'arabe était donc ici très approprié. De plus, c'est une langue que je trouve magnifique, autant à l'écoute que par sa calligraphie et son histoire.

 

(Ce vers est extrait du recueil de poème Dans l'enclos des hanches de Lysiane Rakotoson)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric 15/02/2019 20:38

Le vers lui-même et le dessin avec la calligraphie sont magnifiques.
Cet entrelacement des caractères qui s'impriment dans la forme de l'oiseau procure une sensation étrange et douce.
Et le bec ouvert de cet oisillon semble prêt à expulser tous ces caractères aux dessins sinueux et alors laisser un autre message surgir de tous ces cris.
La poésie ici de l'ensemble grâce à ces formes nouvelles délivre d'autres images où l'on peut se laisser emporter et bercer par tous ces sons que les caractères -on se l'imagine- entraîneront ensuite.