Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Véra

 

Ton corps se tresse en origamis, corniches

et rides froncées.

Patiemment je déplie ces linges, ta légèreté emmurée,

l'ouïe vive de tes nuits

et les ailes cachées dans ton pelage.

 

Poème extrait du recueil Dans l'enclos des hanches de Lysiane Rakotoson (p49)

Assimilation - Lysiane Rakotoson

Si ce poème était ...

 

... un objet : pour moi il serait une plume

... un lieu : pour moi il serait le donjon d'un château fort 

... une activité : pour moi il serait une danse nocturne 

... une qualité : pour moi il serait la sagesse

... une citation : pour moi il serait :

"Une fois le désir comblé, une sorte de légèreté vous envahit. Cette légèreté, c'est peut-être ça l'âme heureuse." André Major

... un son : pour moi il serait le bruit du déploiement des ailes

... un sentiment : pour moi il serait la tendresse

... quelque chose de comestible pour moi il serait le fruit de la passion

... un animal : pour moi il serait un guépard

 

Assimilation - Lysiane Rakotoson
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article