Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Nina

J'ai trouvé l'idée intéressante de choisir une playlist pour lire le recueil L'ogre du Vaterland, tout d'abord parce que j'aime beaucoup la musique, et que je pense que chercher une liste de musiques pour lire, peut vous fondre totalement dans l'univers de l'auteur.

La playlist que j'ai décidé de choisir pour lire ce livre est : "This is Suprême NTM", disponible sur Spotify.

 

Playlist - Paul de Brancion

Pourquoi cette playlist ?

Parce que je trouve qu'elle se marie parfaitement avec l'oeuvre de Paul de Brancion. En effet, dans ce livre l'auteur nous parle d'un père effroyable, dont il brosse un portrait sans complaisance, en révélant les secrets qui ont empoisonné son enfance.

Ce livre est un recueil noir des révélations de l'auteur, où il égratigne violemment l'image paternelle.

 

Pourquoi du rap ?

Dans la vie de tous les jours, la poésie, je ne l'entends pratiquement que par la musique, et principalement grâce au rap, qui est de la poésie aussi dans son genre.

Et c'est d'ailleurs cette poésie-là que les adolescents écoutent maintenant, dans des genres divers et variés : 

On a le rap qui choque (comme Kaaris ou Booba), celui qui souhaite exprimer des idées sur la société (tel que le fait Nekfeu), ou encore le rap "lyrique" où l'interprète dévoile ses sentiments (à la manière de Lonepsi).

Ce qui est intéressant avec le genre musical qu'est le rap ou le "hip-hop", c'est qu'il y en a pour tout les goûts, d'autant plus que de plus en plus de personnes s'essayent à pratiquer cet art.

Finalement, on peut comparer les idées des rappeurs du XXIème siècle aux philosophes des Lumières.

 

Pourquoi cette Playlist ?

J'ai trouvé qu'il était intéressant de choisir cette playlist notamment grâce au titre du groupe "Laisse pas traîner ton fils", qui je trouve, rentre assez bien dans le thème de l'ouvrage que nous étudions : L'ogre du Vaterland.

Aussi, le style musical de NTM évolue entre celui d'un rap Hardcore et celui du rap conscient, et j'ai trouvé que ces deux registres étaient similaires à ceux que Paul de Brancion livre dans son recueil. 

En effet, l'auteur est à la fois en colère contre son géniteur, mais il veut également nous faire transmettre un message à travers ces poèmes.

Dessin que j'ai réalisé de la lecture de L'ogre du Vaterland

Dessin que j'ai réalisé de la lecture de L'ogre du Vaterland

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article