Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Ameline

Article spécial ! L'un de nos journalistes a retrouvé une page du journal intime du poète Thomas Vinau. Par chance, c'est la page du jour où il a écrit son recueil de poésies : Il y a des monstres qui sont très bons. Voici, donc, en exclusivité cette page :

 

 

2017

 

Cher journal,

 

Cette nuit, j'ai fait de terribles cauchemars. Il y avait un ours qui cherchait un chien en hiver. Cependant, cet ours n'a trouvé qu'une ombre de chien sur une barque. Suite à cet étrange rêve, je me suis réveillé. Déstabilisé par ce songe. Je mis un certain temps avant de me rendormir. Une fois dans les limbes du sommeil, je rêvais d'une horde courant dans une plaine grise. Cette horde était effrayante. Des monstres. Des monstres mangeant des baies rouges, des noix, du sang. Des monstres aux doigts écorchés, aux joues roses, aux vêtements trop larges. Je me souviens encore de la voix de ce rêve, ce que ces monstres, ni humains ni animaux, disaient :

" Nous sommes une revanche de la rosée

Nous persistons

Nous avançons"

J'étais spectateur de ce terrifiant spectacle. Puis soudain, je me suis retrouvé dans un endroit que je connaissais pas. Un troisième et dernier rêve débutait. Il y avait un homme qui racontait nombre de choses: il me dépeignait des situations, des images. Cet homme étrange crachait sans cesse.

Suite à ces trois rêves, je me suis mis à écrire des poèmes. J'écrivais sans m'arrêter tant les idées devenaient abondantes au fur et à mesure que je me remémorais mes rêves. C'est drôle à quel point des rêves peuvent nous influencer.

Pour l'instant je suis à mon troisième poème : La barque. Les idées n'arrêtent pas d'affluer. J'espère au fond de moi refaire un de ces étranges rêves cette nuit. Pour que l'inspiration me revienne demain.

 

Fake diary - Thomas Vinau
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article