Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Pierre-Louis

La pièce Le Triomphe de l'amour, écrite par Marivaux, a été jouée pour la première fois le 12 mars 1732. Elle raconte l'histoire de la princesse de Sparte, Léonide qui décide de se travestir dans un habit masculin et sous le nom de Phocion afin de s'approcher du vieux philosophe Hermocrate, vivant avec sa sœur Léontine et Agis, jeune prince. Léonide a pour but de séduire Agis afin de le ramener au trône. Avec la complicité de sa suivante Corine, elle aussi travestie sous le nom d'Hermidas et de Dimas le jardiner et du serviteur d'Hermocrate, Léonide entreprend un jeu de séduction avec Hermocrate, Léontine et Agis à la fois.

Ici, tout les personnages de la pièce sauf Hermocrate, respectivement de gauche à droite : Dimas, Léontine, Agis, Phocion (Léodine),le serviteur d'Hermocrate et Hermidas(Corine)

Ici, tout les personnages de la pièce sauf Hermocrate, respectivement de gauche à droite : Dimas, Léontine, Agis, Phocion (Léodine),le serviteur d'Hermocrate et Hermidas(Corine)

Un des accessoires marquants de cette pièce est le sifflet, ou plutôt les sifflets. En effet, Léodine, Corine, Dimas et le serviteur d'Hermocrate en possèdent un, il est déstiné à prévenir les autres complices de l'arrivée de quelqu'un ou d'un danger quelconque. Ces sifflets émettent des sonorités animales, comme le chant d'un oiseau ou le feulement d'un chat.

Cet accessoire a un effet comique. C'est un comique de geste et de répétition visant à faire rire le spectateur. En effet, vu de l'extérieur, voir les personnages souffler plusieurs fois à plein poumons, c'est grotesque.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article