Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Nina

Cinéma - Autour du roman La Controverse de Valladolid

Mission

 

Mission est un drame historique britannique réalisé par Roland Joffé, sorti en 1986.

Ce film met en scène le drame de conscience que vivent les Jésuites, au XVIIIe siècle, lorsqu'ils sont contraints d'abandonner leur mission auprès des  Guaranis (populations amérindiennes des régions amazoniennes du Brésil, d'Argentine, de Bolivie, de l'Uruguay et du Paraguay), en Amérique du Sud.

Le prêtre jésuite Gabriel, accompagné de Rodrigo Mendoza un ancien chasseur d'esclaves en recherche de rédemption, s'enfoncent dans la forêt et vivent auprès des Guaranis

Lors de son séjour en Amérique du Sud, l'envoyé du Pape révèle la décision de Rome :

Des accords ont été signés en Europe, de partage des terres entre Espagnols et Portugais, qui pourront coloniser ces espaces.

Dès lors, les jésuites doivent cesser les missions catholiques et abandonner ces terres aux Espagnols et aux Portugais.

Lorsqu'ils apprennent la décision du pape, le père Gabriel et Rodrigo refusent d'abandonner les Guaranis et organisent la résistance contre l'assaut de l'armée portugaise.

La mission est détruite : les Guaranis retournent dans la forêt.

Cinéma - Autour du roman La Controverse de Valladolid

La controverse de Valladolid

La Controverse de Valladolid (1992) est un téléfilm français réalisé par Jean-Daniel Verhaeghe, qui constitue un récit romancé de la véritable Controverse de Valladolid.

Tout d'abord, il faut rappeler ce que fut réellement la Controverse de Valladolid.

C'est une correspondance entre Bartolomé de Las Casas et Juan Ginès dé Sépulvéda sur la question de la colonisation du nouveau monde par les Espagnols pour dominer les indigènes Amérindiens et ainsi mettre fin à un mode de vie particulier.

Jean-Claude Carrière dans son roman en fait un débat alors qu'il semble que ces deux protagonistes, que tout oppose, ne se soient jamais rencontrés.

Les Amérindiens pratiquant le sacrifice humain, le roman et le téléfilm se basent sur la question suivante: les Indiens sont-ils vraiment humains?

La Controverse de Valladolid, adapté par Verhaeghe est très fidèle au livre de Jean-Claude Carrière et il m'a aidé à mieux comprendre le livre.

Notre vision universelle des droits de l'homme contemporaine se trouve percutée de plein fouet par la vision de l'intellectuel du 16ème siècle qu'est Juan Ginès dé Sépulvéda.

Cinéma - Autour du roman La Controverse de Valladolid

Comparaison entre les 2 œuvres :

Dans Mission de Roland Joffé, l'un des passages ressemble fortement à la controverse de Valladolid :

C'est le débat qui suit le chant d'un jeune indien devant une assemblée composée de représentant de l'Espagne, du Portugal, des Jésuites et présidé par le représentant de l’église Catholique.

Le représentant de la couronne d'Espagne pourrait d'ailleurs être comparé à Ginès de Sepulveda et le défenseur du peuple indien, le jésuite de mission, semble avoir la même vision que le Bartolomé de Las Casas de la controverse de Valladolid.

Malgré les débats évoqués dans la controverse qui date de 1550 et la « victoire » de l'humaniste Las Casas, la question de l'humanité des amérindiens n'étaient toujours pas résolu au milieu du XVIII siècle comme le prouve le film Mission.

200 ans pour répondre à une question, dont la réponse nous semble aujourd'hui évidente : les peuplades « sauvages » sont elles composées d'êtres humains à part entière ?

Dans le premier extrait, nous observons la comparaison entre Sepulvada et le représentant de la couronne d'Espagne de Mission

Dans le second extrait, nous observons la comparaison entre Las Casas et le Jésuite de Mission

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article