Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Maria

Lumières - Une légère blessure

Nous sommes allés au Quartz le mercredi 14 février afin d’assister à la pièce de  Laurent Mauvignier, Une légère blessure, jouée par Johanna Nizard.

 

Je vais vous parler de la particularité de la lumière qui m'a marquée puisqu'elle jouait un rôle important dans la mise en scène : l'intensité de la lumière changeait en fonction de l'émotion que dégageait la comédienne, c'est-à-dire que lorsque l'histoire prenait une tournure dramatique la lumière n'éclairait que la comédienne laissant le décor dans la pénombre, donnant une impression de contre-jour.

 

Par certains moments, la lumière était comme activée au plus au niveau, elle éclairait toute la salle, mettant en valeur le décor et les émotions de la comédienne.

 

De plus, durant la scène   la comédienne se mettait à danser on pouvait observer que la lumière n'éclairait que l'arrière de la salle créant une sorte de rectangle dans le fond dans lequel la comédienne se collait : cela créait par conséquent un effet de profondeur.

 

La lumière joue donc un rôle important dans la mise en valeur des émotions que dégageaient la comédienne ainsi que dans la mise en valeur de l'histoire.

Lumières - Une légère blessure
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article