Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Jeanne

Le mercredi 14 février notre classe de première L est allée voir la pièce de théâtre une légère blessure au Quartz. C'est une pièce de Laurent Mauvignier interprétée par Johanna Nizard. Johanna Nizard est une actrice française reconnue : elle a joué dans plusieurs films comme Les infidèles en 2012 ou L'effet aquatique en 2016.

Une légère blessure raconte l'histoire d'une femme riche et seule qui a la quarantaine et qui tout au long du spectacle parle à sa femme de ménage d'origine étrangère. Elle attend l'arrivée de ses parents et de la petite famille de son frère, en attendent on la voit préparer la table et se préparer, elle se maquille, elle s'habille. Pendant tout ce temps elle parle à sa femme de ménage qui, elle, ne comprend pas un mot de français. Elle lui raconte ses problèmes comme à une psychiatre et tout en même temps elle va se poser des questions en sachant pertinemment que sa femme de ménage ne lui répondras pas elle se parle donc à elle-même.

Phrase - Une légère blessure

Durant la pièce, il y a une phrase qui m'a percutée : "Dans la tête des gens, si une souris soulève une montagne, cela reste une souris".

Bien que tout au long de la représentation on réfléchisse avec la femme qui joue, à travers tous ses questionnements, cette phrase m'a amenée à réfléchir seule et à me poser mes propres interrogations. Si on naît faible, ne peut-ont pas devenir fort ? La pensée n'est-elle pas modulable ? Les gens sont-ils vraiment cons butés? Et si j'étais cette souris ? Et la montagne qu'est-ce qu'elle en pense ? Pourquoi utilisait-elle cette métaphore déjà ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dhiaf 25/02/2018 14:53

Bonjour Jeanne

Je suis comme vous : parfois certaines phrases me "percutent".
Question 1 : Si on naît faible, ne peut-ont pas devenir fort ?
Oui et l'inverse aussi ...
Question 2 : La pensée n'est-elle pas modulable ?
Oui par l'échange parfois si on n'est pas trop con ni trop buté :) [Les gens sont-ils vraiment cons butés?] = il est aussi bon d'avoir une opinion une vraie bien ancrée face à certains énergumènes ...
Dernières questions très étonnantes :
Et si j'étais cette souris ? Et la montagne qu'est-ce qu'elle en pense ?

Je n'ai pas vu cette pièce dont vous parlez / j'ai vu le film Les infidèles.
Interroger / s'interroger est bon pour chacun d'entre nous je crois ;) mais sans se donner trop mal à la tête !

Amicalement.

Monia