Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Adèle - Mensye

Palimpseste oulipien - Louison Lab 5

En 1555, l'éditeur Jean de Tournes publie à Lyon les Sonnets de Louise Labé.

En 2018, les lycéen.nes i-voix en découvrent à Brest le manuscrit original. Les variantes sont particulièrement intéressantes : aucun des vers inconnus qui y figurent ne comprend la lettre E. Révélation : comme le démontrent ces décasyllabes lipogrammatiques, Louise Labé doit bel et bien être considérée comme la fondatrice de l'OuLiPo !

Le sonnet 5 dans l'édition Jean de Tournes

Palimpseste oulipien - Louison Lab 5
 

Claire Vénus, qui erres par les Cieux,

Entends ma voix qui en plaints chantera,

Tant que ta face au haut du Ciel luira,

Son long travail et souci ennuyeux.

 

Mon oeil veillant s'attendrira bien mieux,

Et plus de pleurs te voyant jettera.

Mieux mon lit mol de larmes baignera,

De ses travaux voyant témoins tes yeux.

 

Donc des humains sont les lassés esprits

De doux repos et de sommeil épris.

J'endure mal tant que le Soleil luit ;

 

Et quand je suis quasi toute cassée,

Et que me suis mise en mon lit lassée,

Crier me faut mon mal toute la nuit.

 

Variantes dans la version oulipienne originale

Plus mon chagrin mon lit a dû saisir.
Si tu voyais ! Pour toi il doit subir,
😢👀😔

Souhaitant loisir, sinon roupillon,
Supportant mal mon illumination.
😴😔🌞

Louise Labé l'oulipienne

Palimpseste oulipien - Louison Lab 5
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article