Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Léa

Voix poétiques - Baudelaire

Un des poètes qui a le plus marqué mon enfance est Charles Baudelaire. Je pense que nous avons toutes et tous appris au moins un de ses poèmes lorsque nous étions des enfants en primaire. L'albatros est un poème que j'ai appris et beaucoup aimé. 

Charles Baudelaire est un poète français né en 1821 et mort en 1867. Il n'était pas destiné à devenir poète mais à travailler dans le droit. Baudelaire ne veut pas faire comme les autres poètes, il détache la poésie de la morale, le beau et non la vérité . Comme le suggère le titre de son recueil Les fleurs du mal connu de tous, il veut rassembler le mal et la beauté, le bonheur fugitif et l’idéal inaccessible. 

Charles Baudelaire a bouleversé la poésie en changeant à sa façon la poésie traditionnelle. 

Voix poétiques - Baudelaire

L'Albatros

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage

Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,

Qui suivent, indolents compagnons de voyage,

Le navire glissant sur les gouffres amers.

 

A peine les ont-ils déposés sur les planches,

Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,

Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches

Comme des avirons traîner à côté d'eux.

 

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !

Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !

L'un agace son bec avec un brûle-gueule,

L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

 

Le Poète est semblable au prince des nuées

Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;

Exilé sur le sol au milieu des huées,

Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article