Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Maelle

La comédie musicale Cabaret, réalisée par Michel Kacenelenbogen débute avec l'arrivée d'un jeune américain nommé Cliff Bradshaw venu à Berlin dans l’espoir d'être inspiré pour écrire son livre, dès son arrivée il fait la rencontre d'un Berlinois Ernst Ludwig grâce auquel il fera la connaissance de Fräulein Schneider, une vieille femme louant des chambres et acceptant de le loger Cliff dans la plus belle chambre de sa maison à moitiée prix. Un soir il fait la rencontre de Sally Bowles, une artiste de cabaret. Après quelques jours ils s'installent ensemble et tombent amoureux ... Malheureusement, cette histoire se passe vers les années 1930 lorsque le parti nazi est en marche pour prendre le pouvoir...

J'ai choisi de présenter le mouvement d'un acteur sur scène, ou plutôt, la place qu'a prise un acteur pour une des scènes finales, je veux parler de Ernst Ludwig, le Berlinois nazi.

Au début de la pièce, Ludwig est un personnage louche mais il ne parait pas méchant. Cependant, plus nous avançons dans l'histoire et plus il nous dévoile sa vraie personnalité. Par exemple, lors de la fête de mariage qu'organise Fräulein Schneider avec son fiancé Herr Schultz (celui-ci est juif), Ludwig s'en prend violemment à Madame Schneider en lui faisant comprendre qu'il fallait qu'elle quitte celui qui devait être son futur mari, c'est d'ailleurs pendant cette scène que l'on découvre la croix gammée que porte Ludwig à son bras. Pour la dernière chorégraphie, tous les personnages s'en vont en faisant un salut nazi et Ernst Ludwig admire ce spectacle, perché en haut de sa tour (ce passage m'a interpelée car c'était le seul personnage à être au dessus des autres) et sur son visage pouvait se lire le sentiment de triomphe, de joie, de détermination.

 

Source image

 

 

 

Mouvement - Cabaret
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article