Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Pauline

Scène - Timon / Titus

    Nous sommes allés au Quartz le mercredi 18 octobre 2017 avec toute la classe de première L dans le cadre de notre cours de français.  La classe et moi-même avons assisté a une pièce de théâtre qui se nomme Timon/Titus. Cette pièce est très forte en émotion et les acteurs ont un talent remarquable, ce qui nous a permis d’apprécier la pièce jusqu'à la dernière minute. Timon/Titus a été Lauréat du prix du jury et du prix du public du festival Impatience 2015. Cette pièce de théâtre était basée sur la question : " Doit-on rembourser nos dettes ? " mais également sur une famille dont le père était décédé, les enfants devaient donc trouver un compromis afin d'égaliser l'héritage du père et ainsi pouvoir rédiger son testament.

    Durant cette pièce, plusieurs scènes m'ont réellement marquée, mais en particulier une. Effectivement, une jeune fille qui s'appelle Marie a découvert que son père n'était pas son père et qu'elle était la fille d'un taxidermiste. Après cette découverte, n'ayant pas apprécié cette nouvelle, elle est devenue folle. Elle décide donc de se venger, pour cela elle décide d'aller tuer toute la famille. Marie s'est donc munie d'un couteau, puis elle s'est rendue dans la pièce principale où tout le monde se trouvait. Son regard nous faisait peur, nous retrouvions le sentiment de haine.  Sa famille essayait de la calmer, mais ils n'y arrivaient pas, Marie décida donc de tuer tous les membres de la famille, un à un, sans aucune tristesse ni pitié. A ce moment là, je me souviens qu'il n'y avait plus aucun bruit dans la salle  comme si le temps s'était arrêté. Tout le monde était choqué de ce qu'il venait de se passer, on était tous attentifs. Les rôles des acteurs étaient tellement bien joués que j'en suis restée bouche-bée, les cris, les regards innocents, le sang.  
 
    J'ai réellement apprécié cette pièce de théâtre car c'était la première fois que j'en voyais une, j'ai donc pu voir le réel travail que cela demande et à quel point cela peut être captivant, j'y retournerai donc avec plaisir. 

 

Scène - Timon / Titus
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article