Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

i-voix aux mains d'argent 2016-2017 - Florilège 8

Effraction, immersion, contraction, dilatation, substitution : tout au long de l'année, les lycéens d'i-voix ont aimé couper-coller-insérer-remplacer... dans des oeuvres variées.

 

A la manière des cut-up de William Burroughs, des cadavres exquis surréalistes, des centons oulipiens, des MashUp vidéos, ils explorent ainsi, à l'ère du numérique, une façon originale de s'approprier des textes littéraires et d'en créer de nouveaux. Cette activité, ludique et pédagogique, permet de comprendre de l'intérieur l'univers d'un auteur, de faire résonner en soi ses mots, de partager les sensibilités et les imaginaires, de travailler la langue, de faire jaillir de soi des éclats de poésie. Alors peut-être la littérature retrouve son pouvoir de vibration et de façonnement.

 

Saurez-vous reconnaître les oeuvres qu'ils ont ainsi goulûment dépecées, chirurgicalement charcutées, poétiquement électrocutées ?...

Tim Burton - Edward aux mains d'argent

Image originelle : Tim Burton - Edward aux mains d'argent

i-voix aux mains d'argent 2016-2017 - Florilège 8

 

Je revois le web en fête et en délire, c'étaient pas des anges non plus, sur l'évangile de leur CGU.

 

(Fanny)

 

Je déplie devant toi cette immense couverture bleue, je repasse même les plis de chaque recoin du moment qu'au milieu de journée ce que je fais soit fini, devant toi j'écarte la couverture et après je vais ranger un ou deux masques toi tu ne fais rien... 

Non je ne me tais pas et puis si c'est comme ça un matin je partirai, je suis fatiguée. Toi tu resteras au bord du terrier.

 

(Jade)

 

 

Il va nu, l'espoir

par-delà les ruines d'Alep

dans les maisons de la désolation.

Ses pieds rencontrent parfois du sang

et sa tête essuie des bombes et des maux terribles.

Mais il avance.

 

(Lilou)

 

i-voix aux mains d'argent 2016-2017 - Florilège 8

Les musulmanes

Voilées, exploitées

 

Les folles

Enfermées, exploitées

 

Les criminelles

Abandonnées, exploitées 

 

Les orphelines

Effacées, exploitées

 

Les libertines

Injuriées, exploitées 

 

Les homosexuelles

Agressées, exploitées

 

Les adultérines

Trompées, exploitées

 

Les dépravées

Ridiculisées, exploitées

 

Les criminelles

Reniées, exploitées

 

Les aveugles

Oubliées, exploitées

 

Les mourantes

Effacées, exploitées 

 

source image DALI

 

(Garlonn)

 

Tout est flou

embrumé -

tu peux mordre la nuit

*

Neurones-échappatoires -

une houle

retourne ton crâne

*

Depuis

ton subconscient devient tactile -

tout est ailleurs

*

Cette énergie fluide

anime notre univers -

vous en faites de l'or

*

La lune éternelle

ne bouge que dans mon sens -

et libère tes poumons

*

Moi au large

pour tous les bouchons fous -

étreinte trempée

*

Flocons de brise

sur la dérive -

seule subsiste la beauté

 

(Audrey)

 

Ce que je croyais avoir vu :

Un monde ou les hommes

retrouveraient leur naturelles racines

Me donne raison de rêver

A haute voix

 

(Gwenc'hlan)

 

i-voix aux mains d'argent 2016-2017 - Florilège 8

La rue se nuit, le ciel se lune

La pièce se sombre et je l'orage

On s'orchestre, sa tunique en l'air et ses dessous à terre

Je la sang, elle me veine, je me sensation

Atmosphère malsaine, pensées elliptiques

La rue se lune le ciel se nuit

Adèle se départ, elle me chuchotements d'amour à l'oreille

Je me cafard, je me cauchemar, je me trac et carrément l'ovale au ventre

Elle se debout et m'autour du cou, on se triste de tristesse inévitablement

 

(Lou)

 

Derrière le brouillard, disparaît la mémoire de son propre thème.

 

En mémoire d'un incendie

même un cataclysme se lave

 

Lui mort.

Elle. Chaotique.

 

(Gwendan)

Commenter cet article