Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Juliette G

"La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force."

"La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force."

J'ai décidé de vous parler aujourd'hui d'une de mes lectures personnelles. C'est un livre que je lis actuellement, et je voulais le partager avec vous. Il s'agit de 1984, un livre de George Orwell publié en 1949.

 

George Orwell était un homme de gauche engagé avec les communistes, et c'était un grand écrivain du XXème siècle. Ses deux plus grandes œuvres sont La Ferme des Animaux et 1984.

 

Lorsque j'ai lu ce livre, je ne m'attendais pas à un monde si choquant. Les habitants du monde en 1984 subissent les règles et les menaces constantes de Big Brother ( le dirigeant du Parti ). Je trouve ce livre irréaliste, il est tellement éloigné de la réalité, apparemment. Les humains n'ont aucune liberté : de penser, de manger, de sortir, de fréquenter les personnes qu'ils souhaitent, se marier, et encore moins d'aimer.

 

Dès les premières pages, j'ai tout de suite compris que j'aimerais ce livre. George Orwell a su nous montrer à travers son œuvre, les conditions de vie que nous tous, êtres humains, pourrions avoir si nous nous soumettons face au pouvoir, sans exprimer nos idées.

 

Voici le résumé de la quatrième de couverture :

 

« De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seul comptait la Police de la Pensée. »

Commenter cet article