Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Marianne

Contraction - GUENANE

Les mots sont parfois des cris de pas

Ce n'est pas facile à déshabiller une âme

Souviens-toi des ciels

Pique et pioche-les à coeur

Ciselé les ailes de ton étoile

S'il faut détruire

Les mots ailés alors atteignent

Sans puissance et sans gloire

Un friselis dans ton bol de thé

Tous chemins nous éloignent de nous

Tu peux choisir

Le regard de l'autre

Les cris de la terre rendent-ils sourds ?

Ne jamais se leurrer aux mensonges de l'autre

Vérité n'est pas réalité

Maitrise tes reines juste

Il faut être fou pour aimer la vie

Ta fêlure intime suit ton parcours

Le paysage est aussi fêlé que toi

Respirons inspirons

De cercle en cercle

Doigts crispés

Songe à tes futures erreurs

Au fait

Je raille

Une image muselée

L'air est impur

Nos années jeunes

Nos vies sont des graffitis d'encre mêlées

Se construire ou non

Tu ne sais toujours pas revenir sur tes pas

Plus on se brûle

Contre le pied de nez de l'île

Méfie-toi de l'étale

Depuis des millénaires il sculpte

Qui serons-nous à l'instant crucial?

Dans les sept possibles de vos sept moi

Tout a été dit redit

Prévoir ton chemin ne le rend pas moins incertain

Pour sauver la poésie

Tu auras juste rendu les armes les mots de l'âme

 

source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article