Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par i-voix

Présentation - Le Cid

Jeudi 27 avril 2017 à 19 h 30,

au Quartz, théâtre de Brest,

les Premières L du lycée de l'Iroise

assistent à la représentation de la pièce

 

Le Cid

 

de PIERRE CORNEILLE

 

(1637)


Mise en scène : YVES BEAUNESNE

Avec JULIEN ROYE, MARTINE SYLF, JEAN-CLAUDE DROUOT ...

 

Résumé : Don Diègue et le comte de Gomès projettent d’unir leurs enfants Rodrigue et Chimène, qui s'aiment. Mais le comte, jaloux de se voir préférer le vieux don Diègue pour le poste de précepteur du prince, offense ce dernier en lui donnant un soufflet. Don Diègue, trop vieux pour se venger par lui-même, remet sa vengeance entre les mains de son fils Rodrigue qui, déchiré entre son amour et son devoir, finit par écouter la voix du sang et tue le père de Chimène en duel ...


"Yves Beaunesne aborde la tragi-comédie de Corneille comme une saga faite de chair, de sang, de rires, de pleurs, de jalousie, de passion. Si le théâtre est une larme et un sourire, souligne-t-il, avec Le Cid, c’est un torrent de larmes et un rire tonitruant.

Dans la salle, les adolescents sont bouche bée. On ne leur avait pas dit en classe que Le Cid était si « classe ». Au cours de la longue tournée qui s’annonce, le super-héros de Corneille, qu’on avait oublié, pourrait bien redevenir une superstar.
(Les Echos)

Il y a, outre la présence de musiciens et une partition musicale d’une infinie richesse, un jeu presque naturel des acteurs, une fraîcheur qui emportent notre adhésion. Les échanges entre Rodrigue et Chimène sont savoureux, chacun parvenant à rendre perceptible le moindre mouvement intérieur, d’un geste, d’une inflexion de voix, leurs doutes comme leurs certitudes.
Yves Beaunesnes redonne de la fraîcheur, offrant une lecture dynamique, joyeuse et audacieuse de cette pièce rarement montée. On ne voit pas le temps passer. On s’amuse à murmurer les échanges les plus célèbres. Les alexandrins sonnent bien à l’oreille. Que demander de plus ?

(L’Humanité)

Un Cid de grande envergure – peinture admirablement vivante et animée des êtres amoureux et déchirés qui parviennent à porter haut la libération de leurs dilemmes.
(Hottello, Véronique Hotte)

(Source Le Quartz)

 

A venir sur le blog i-voix,

dans la catégorie "Théâtres" :

les impressions de spectateurs des lycéens d'i-voix.

 

Source image

Commenter cet article