Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Jade et Gwendan

Page du journal intime de Louise Labé

rédigée le jour de l'écriture de son sonnet 2

Journal de Louise Labé - 22 février 1555

Heure 8H09

Aujourd'hui j'ai décidé d'écrire un sonnet en l'honneur de mon amour perdu. J'ai donc décidé de consacrer ma journée entière à mon œuvre en me rendant à la bibliothèque de Jacques, Jean et Claude Senneton, pour moi les plus grands libraires de notre époque. Leur bibliothèque offre un large panel de lecture diverses et variées qui me permettra de trouver j'en suis convaincu un angle d'approche.

 

Heure 10H12

Lors de mon feuilletage, je suis tombée sur un livre tout à fait singulier : De Revolutionibus orbium coelestium de Nicolas Copernic un chercheur, astronome et même humaniste polonais qui a travaillé pendant de nombreuses années sur la théorie de l'héliocentrisme, comme quoi le soleil serait au centre de l'univers contrairement aux dires de l’Église. Cela me plait bien, il a eu l'audace de contrecarrer l’Église, moi même je ne me permettrais pas de contredire l’Église. De plus j’apprécie beaucoup sa manière de voir le monde, une façon nouvelle et avant-gardiste.

Tout ceci m'a rappelé à quel point les astres sont d'une beauté inégalable, j'ai donc décidé d'en faire le sujet principal de mon sonnet. J'ai par ailleurs pensé au mythe d'Endymion et Séléné. Une magnifique histoire d'amour qui se finit tragiquement entre Endymion, un berger du mont Latmos, et Séléné la divinité de la Lune.

 

Heure 12H31

Mon sonnet prend forme, j'ai réussi à faire de remarquable rimes embrassées dans mon premier quatrain et je compte bien poursuivre sur cette lancée pour mon deuxième quatrain qui en sera d'autant plus expressif. Mais avant tout j'ai quelques affaires à régler avant de retourner à mon salon pour achever mon sonnet. Je dois me rendre à la corderie pour m'assurer que les commandes de la semaine soient bien livrées à l'heure prévue, c'est que j'ai une réputation à tenir.

 

Heure 14H49

Me revoilà en pleine création, j'ai eu l'idée d’associer Jupiter à mes amours passées avec mon huitième vers : " Ses premiers ans plus gais et chaleureux". Cela rend assez bien dans mon quatrain, je pense à l'occasion réutiliser Jupiter dans de prochains sonnets.

 

Heure 15H59
Je suis particulièrement fière du passage faisant allusion au mythe d'Embyrion et Séléné car cela fait référence à ma propre histoire avec mon cher Olivier de Magny qui est rentré chez lui sans un regard en arrière.

 

Heure 17H00

Mon sonnet est à présent terminé, je pense que c'est l'un des mes plus beaux sonnets et je trouve qu'il fait honorablement référence à la culture antique. C'est d'ailleurs un thème que j'apprécie particulièrement et qui revient régulièrement dans mes écrits précédent via des allusions au soleil.

 

Le sonnet 22 de Louise Labé (édition Jean de Tournes 1555)

Le sonnet 22 de Louise Labé (édition Jean de Tournes 1555)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article