Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par CHRISTINE JOICE MEJIA

Risultati immagini per le horla

Quelle belle journée. C'était la vacance de mes rêves, je pouvais enfin profiter

 

​de la​ chaleur du soleil tant attendu, ​du ​ sable,​ de​ l'odeur de la mer et ​de ​s​es​  flots​ magique​s​..

Mais

 

​,​ tout à coup, je ressens​,​ vers le bas un, deux, trois gouttes sur mon visage. Le ciel s’assombrissait, les nuages couvraient le ciel bleu que j​'avais​ beaucoup aimé et admiré avec mes lunettes de soleil.

Pourtant, j'étais sûr que les conditions météorologiques avai​en​t prévu une longe journée ensoleillé​e​; je décidai ​alors ​de partir immédiatement  me réfugier à l'intérieur de ma voiture.

Le ciel était devenu complètement gris, le radio n'avait pas d​e​ ​réseau​, il ​a même ​ ​commencé à faire froid​;​ j'ai fermé les fenêtres de la voiture. Qu'est-ce qui se passait? Une tornade ​a ​aspiré ​m​a voiture ​en ​me ​transférant ​ ​ dans un endroit horrible dont il était difficile de sortir. Entouré de vide, je me suis retrouvé seul, quelle fin ​a fait​ ma voiture et le reste du peuple?

J'étais seul, et, en train de courir sans but, je courais​ ​dans​ ​l'obscurité, parfois des images bizarres​ ​apparaissaient​, la route se rapprochait et j'étais en difficulté. Je ne pouvais plus le supporter, je me sentais les jambes fatiguées mais je ne pouvais pas arrêter de courir, le temps passait et j'étais de plus en plus fatigué, j​'​​avais​​ ​tellement soif​...​qu'est-ce que je pouvais faire?​Dans​​ ​la catastrophe totale ​j​​'ai​​ ​trébuché et je me suis retrouvé dans la plage où tout a commencé, est-ce qu'il était probablement seulement un mauvais rêve? J​'ai​​ ​senti toujours une présence sombre, quelqu'un ou quelque chose derrière moi me pourchassait et  voulait me​ ​faire  mal.

 

Désespéré, j'ai crié à l'aide jusqu'à mon dernier souffle. Je sentais que je ne pouvais pas vraiment respirer, et à ce moment l'alarme a sonné: la présence obscure me regardait.

Terrifié "MAMAN!" J'ai crié, je savais bien que les maman​s​ sont les seul​e​s capable de sauver ​leurs​ ​enfants​ de toute situation.

J'ai sauté sur le lit, ​ce n'​ était qu'un cauchemar.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article